Archives de catégorie : La vie des projets et des maisons

La vie des projets et des maisons

Brandon et Miguel ce soir sur Arte

Ces jeudis 20 et 27 septembre, la chaîne Arte diffuse Coincoin et les Z’inhumains, saison 2 de la célèbre série créée par Bruno Dumont P’tit Quinquin. Brandon (Maison du Sport) et Miguel (résidant alors à la Maison Vive) y font deux apparitions, renouvelant la collaboration privilégiée des Maisons avec le réalisateur.

Note de rentrée Saison culturelle 2018-2019

Le thème de la saison culturelle de cette année 2018-2019 est : « Y’a d’la joie ! ».

Jeudi 5 juillet 2018. Des enfants et des jeunes de notre association ressortent de la salle de spectacle au terme d’une heure trente de prouesses et de beautés sur cette scène, espérant retrouver leur famille et constatent qu’elles ne sont pas venues.

Sentiment doux-amer : nous sommes joyeux, fiers de ces enfants présentant une année de travail à raison de deux séances par semaine d’ateliers en arts, en lettres, en sciences, en sports devant près de 350 personnes. Nous sommes tristes avec ces enfants, de les voir comprendre que celles et ceux pour lesquels ils ont consentis en premier lieu ces efforts, n’étaient pas là.

Qu’en penser ?

De la joie ou de la tristesse, nous choisissons tout bien pesé la joie.

Pour s’en convaincre, prenons au sérieux toutes celles et tous ceux qui, invités par notre institution à participer à son activité, sont étonnés de la qualité des regards et des paroles égayant les journées de notre association. Découvrant une Maison d’Enfants à Caractère Social, ils s’attendent en effet à y ressentir la chape oppressante de la tristesse.

Bien au contraire ; scène si concrète, si régulière dans le quotidien de nos Maisons, les enfants et les jeunes, les équipes, les intervenants artistiques et culturels jouent, blaguent, rient, sourient.

De fait, toujours en préambule des interactions et quel que soit l’âge, du plus jeune mineur au plus vieux majeur, les personnes avec lesquelles nous vivons recherchent les voies du jeu.

Tant et si bien qu’une des qualités professionnelles clés de nos métiers est sans doute d’être rusé : comprendre les codes du jeu que l’enfant, le jeune, le presqu’adulte, l’adulte souhaite établir avec nous – règles toujours changeantes selon la fantaisie de l’instant. Les accepter et réaliser ensemble cette manière de s’éduquer, c’est en effet aller au-delà de soi pour le meilleur de chacun et de tous.

Dans ces moments enjoués, tellement courants que nous n’y prêtons plus attention, il se trame pourtant quelque chose d’essentiel.

Réfléchissant aux principes du désir de vivre, un philosophe de la fin de la Renaissance a nommé ce je ne sais quoi pourtant si important pour le plaisir de se sentir vivant : la joie. Dans la lignée des stoïciens de la Rome antique, à la suite d’Hobbes et de Descartes, Spinoza a formulé l’essence du vivant en reprenant l’idée du Conatus (i.e « l’effort ») pour décrire l’universalité de ce phénomène. L’énergie vitale, c’est la capacité à persévérer dans son existence pour le meilleur de soi.

Et le penseur d’ajouter : tout ce que je puis faire pour m’améliorer dans ce que je suis génère en moi un sentiment de joie ; à l’inverse, mon impuissance à vivre provoque un sentiment de tristesse. Être de liberté doué de raison, c’est parce que je sais discerner le désir mien ou, a contrario, le désir qui m’est imposé, que je me donne la possibilité de tendre vers la joie.

« Tout ce que nous imaginons qui mène à la Joie, nous nous efforçons d’en procurer la venue ; tout ce que nous imaginons qui lui est contraire ou mène à la Tristesse, nous nous efforçons de l’écarter ou de le détruire. »
(Baruch Spinoza (1997), Traité théologico-politique. Œuvre 3 : Ethique [1670], Paris, Flammarion, proposition 28).

maxresdefault

« Il y a de la joie ! ». La première partie de cette exclamation, contractée en un « Y’a » par le poète chantant pour swinguer le refrain, retient notre attention.

C’est l’expression d’une observation précise, d’une qualité d’analyse ; au-dedans de tout ce que j’entends, de tout ce que je vois, de tout ce que je ressens, je repère quelque chose de remarquable que je dois retenir pour comprendre combien tout cela fait sens.

Les équipes éducatives de nos Maisons sont précisément à cet endroit de pensée privilégié à partir duquel, ni trop éloignées, ni trop proches ; à la juste distance, elles devinent l’effort ou le renoncement à vivre des enfants et des jeunes accueillis par notre association, parfois même sans que ceux-ci s’en aperçoivent.

Ces enfants et ces jeunes persévèrent cahin-caha dans le cours de leur vie, et ils aiment à jouer avec nous, même dans les moments les plus difficiles, pour tester les rouages de cette mécanique du mouvement, pour en être assurés.

Nous avions cette certitude au point d’organiser pendant plusieurs années un cycle de formations durant lequel il fut proposé d’être clowns, puis de s’amuser avec les savoirs, et enfin d’explorer les soubresauts de la joie et ses effervescences en arts, en lettres, en sciences, en sports et en technologie – soient les vecteurs de notre programme pluriannuel et pluridisciplinaire L’aventure de la vie.

Pour mieux vivre, les enfants aiment à jouer avec nous ; soucieux de leur épanouissement, nous aimons jouer avec les enfants.

Que cette joie soit notre demeure.

La rentrée à la Maison de la Musique

Les artistes en herbe de la Maison de la Musique ont repris ce lundi 10 septembre la poésie des textes et la symphonie.

Ils ont tout d’abord réfléchi à ce que leur évoquait le thème de l’année à savoir «Y’a d’la joie». La séance a commencé par une analyse de la chanson de Charles Trenet. Les jeunes ont exprimé ce que « La joie » suscitait pour eux et en eux.

De nombreuses idées ont été lancées telles que l’amour, la victoire, le plaisir, le bonheur, la famille, les amis, la réussite, les passions artistiques et sportives….

Marie s’est improvisée secrétaire de séance. Elle a coché sur papier toutes les idées et tous les thèmes qui en ont découlé.
Puis le groupe est descendu dans le studio retrouver les instruments que Donovan avait pris le soin d’astiquer et de rebrancher. Après deux mois de vacance, tous les enfants ont chatouillé à nouveau les instruments. Les sonorités étaient joyeuses comme pour honorer le thème en cours.

La séance a été une découverte pour les deux nouvelles recrues, Alice et Cléa qui étaient déjà enjouées de comprendre, apprendre et s’investir sur les divers instruments dont regorge le studio.
Les enfants se sont lâchés : Corentin à la guitare basse, Lucas à la guitare électro acoustique, Loïc et Anaïs à la guitare, Julien au Piano, Cléa et Rébecca au djembé. Puis Alice s’est mise à la guitare et Marie au Piano…

Une séance pleine de gaieté et de réjouissances qui marque le début d’une belle nouvelle saison…. Dans la joie !

(Texte et photos de Katheline, membre de l’équipe éducative de la Maison de la Musique)

Un voyage dans l’espace/temps (images de la sortie des Découvreurs)

Jeanne-Marie, Jonathan, membres de l’équipe éducative de la Maison des Découvreurs, ont proposé aux enfants et aux jeunes de cette belle maisonnée une escapade à cheval entre temps passé, présent et futur.

Non loin de Saint-Omer vit un lieu incroyable vestige de la seconde Guerre mondiale, lequel raconte comment nos aïeux ont tant souffert, mais dans un même élan ce grâce à quoi nous en avons aussi appris. Cette synthèse spatio-temporelle permet – pourquoi pas ? – d’espérer, d’inventer de nouveaux rêves, de formuler de nouvelles frontières à franchir dans l’infini de l’univers.

Découvrez les images réalisées par Alexia, membre de l’équipe éducative de la Maison des Découvreurs :

Images du tournoi de football inter-Maisons 2018

Ce jeudi 30 août, les enfants, les jeunes et leurs éducateurs ont crocheté, dribblé, passé le ballon au fil de une-deux savamment réalisés, sur la plage de Boulogne-sur-mer dans le cadre du tournoi inter-Maisons proposé par Céline, membre de l’équipe éducative de la Maison de la Danse.

Pour honorer la remise des trophées, les cheerleaders de la Maison de la Danse ont présenté pour la première fois une création chorégraphique appelée à faire le tour du monde des enceintes sportives les plus réputées.

Cette année, la Maison des Découvreurs a remporté la coupe, battant en finale la Maison du Sport. La Maison de la Musique et de la Maison Vive, réunies dans une même équipe, sont troisièmes.

Madame Beugnet, notre directrice, a félicité l’ensemble des participants et donné rendez-vous pour la prochaine édition.

Découvrez les images réalisées à cette occasion :

Apprendre le droit (première étape de notre exposition)

Ce mercredi 29 août, Madame Dehée, avocate au barreau de Boulogne-sur-mer et présidente de l’association « Maison des Enfants de la Marine » co-fondatrice de notre association, a rencontré la Maison de la Danse et de la Maison de la Musique pour réfléchir ensemble à l’importance de la Loi et éveiller les enfants quant à leurs droits, repères essentiels aussi bien promus par notre République qu’au niveau mondial, par la convention de l’Organisation des Nations Unies dont la France est signataire.

Dix panneaux réalisés par l’association dont Madame Dehée est la présidente ont permis d’enrichir ces beaux échanges avec les enfants ; « D’où vient le droit ? », « Qui fait le droit ? », « Quels sont mes droits ? » furent quelques thèmes de discussion parmi bien d’autres.

Cette exposition commentée par Madame Dehée poursuivra ces prochains mois son périple, de Maison en Maison.

Cette action culturelle s’inscrit dans le cadre de notre participation au réseau national Educadroit.

Découvrez quelques photos réalisées ce jour :

Etude statistique sur la sociabilité et la socialisation des enfants de notre institution générées par notre programme éducatif et culturel pour la saison 2017-2018

Questionnaire « Fin de saison 2017-2018 – participants enfants et jeunes de l’association »,

Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale

Introduction :

Le programme « L’aventure de la vie » organise l’activité des Maisons de culture de notre institution, chaque année de la troisième semaine de septembre à la mi-juillet de l’année suivante.

On trouvera sur notre site Internet un bilan narratif synthétique de cette saison 2017-2018 ici.

Dans le cadre du suivi de la dotation octroyée à notre institution par la Fondation Daniel et Nina Carasso à l’occasion de l’appel à projet « Art et territoire 2014 », le cabinet « Nuova Vista » a proposé aux lauréats de questionner les participants de leurs activités culturelles afin de formaliser les effets qu’ils déclarent leur imputer quant à leur sociabilité et leur socialisation (estime de soi, relations à autrui, adhésion au projet institutionnel portant les activités culturelles de l’institution, inscription dans la vie de la cité).

On trouvera ici le détail de la fabrication de cet outil évaluatif unique en France, ainsi que l’identité des acteurs ayant participé à ce travail.

Considérations méthodologiques :

Le questionnaire a été proposé aux enfants et aux jeunes de notre institution au terme de cette saison culturelle 2014-2015, à la mi-juillet 2014.

On trouvera les résultats de cette première vague évaluative ici.

Lors de la saison 2015-2016, constatant que certaines formulations de questions composant la fiche « participants enfants et jeunes » ont été incomprises à l’époque par les répondants, le Conseil scientifique de l’association a recommandé lors de sa réunion du 9 octobre 2015 que les enfants et les jeunes participent au développement d’une nouvelle grille, plus appropriable. On trouvera le détail des analyses du Conseil scientifique au sujet de l’expérimentation de cet outil évaluatif sur notre site Internet, à l’adresse suivante (voir la partie II : « Retour sur la saison culturelle 2014-2015 et présentation de la saison culturelle 2015-2016 », ici).

L’association a sollicité par conséquent le Conseil de la Vie Sociale, instance représentative de ses usagers, afin d’améliorer le questionnaire adressé aux enfants et aux jeunes pour cette seconde vague. Le Conseil de la Vie Sociale a proposé au terme de sa réunion du 1er juillet 2016 la nouvelle version. On trouvera à l’adresse suivante le compte-rendu de cette réunion (voir la partie II : « II. Amélioration du questionnaire proposé chaque fin de saison culturelle aux enfants et aux jeunes de l’institution pour objectiver les effets du programme « L’aventure de la vie » sur leur parcours de vie. », ici).

Renforcement de la capabilité / de la confiance en soi 1.     Je suis fier (fière) d’avoir participé aux différents projets culturels tout au long de l’année
2.     Le programme culturel est important pour moi
3.     Mon entourage s’est intéressé à ce que j’ai fait dans ce projet
4.     Je me suis investi(e) à fond dans ce projet
5.     Quand je fais quelque chose, je le fais bien
6.      J’ai réussi à dépasser mes difficultés
7.      Je me rends compte grâce à ce programme que je sais faire des choses aussi bien que la plupart des gens
Ouverture culturelle 8.      Je suis allé(e) voir une manifestation de [discipline pratiquée] depuis le début du projet ?
9.     J’ai prévu d’aller voir une manifestation de [discipline pratiquée] ?
10.   J’ai envie de continuer à pratiquer [discipline pratiquée] après mon départ des Maisons des Enfants de la Côte d’Opale ?
11.    Le projet m’a donné envie de pratiquer une /d’autre(s) discipline(s) artistique(s), scientifique(s) ou sportive(s) ?
12.   J’ai donné à mon entourage l’envie d’assister à des spectacles ou de pratiquer une discipline artistique, scientifique ou sportive ?
Apprentissage de la diversité 13.   J’ai appris à connaitre toutes les personnes de ma Maison grâce aux ateliers
14.   Je me suis senti accepté par les autres grâce aux ateliers
Construction du collectif 15.   J’ai aimé construire un projet en équipe
16.   Je me sens à l’aise avec mon groupe
17.   J’ai noué des liens avec des personnes de mon groupe
18.   Je me suis fait des amis dans mon groupe
19.   J’ai noué des liens avec des personnes de toutes les Maisons

Cette nouvelle version a été proposée aux enfants et aux jeunes participant aux ateliers du programme « L’aventure de la Vie » au terme de la saison 2015-2016 (voir les résultats ici).

Au terme de la saison 2016-2017, lors de l’assemblée plénière des conseils et comités conseillant l’association dans le développement de son programme culturel organisé le 6 juillet 2017, Madame Elisabeth Justome, chargée du développement culturel et communication région Nord Pas-de-Calais Picardie, Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP), a demandé la possibilité que l’association puisse consulter les enfants et les jeunes sur la présence aussi grande de l’archéologie dans leur saison.

On trouvera le compte-rendu détaillé de cette réunion ici.

Trois questions supplémentaires ont été par conséquent incluses dans la mouture proposée aux enfants et aux jeunes pour qu’ils puissent exprimer leur point de vue sur la saison culturelle  écoulée.

Ces trois questions sont :

  • J’ai apprécié l’atelier archéologique mensuel (construction du travois de l’âge de bronze et de la charrette médiévale)
  • J’ai envie de venir archéologue plus tard
  • Ce que j’aime le plus dans l’atelier archéologique, c’est : a. l’ambiance b. construire des choses c. apprendre avec les archéologues

Nous avons proposé ce nouveau questionnaire aux enfants des Maisons de culture de l’institution au terme de la saison 2016-2017. On trouvera les résultats ici.

Présentation des résultats des réponses à propos de la saison 2017-2018 :

Le questionnaire a été proposé entre le 9 et le 13 juillet 2018 aux enfants et aux jeunes du Centre de Jour, de la Maison du Cirque, de la Maison de la Danse, de la Maison des Découvreurs, de la Maison de la Musique, de la Maison du Sport et de la Maison Vive.

Sur les 87 enfants potentiellement répondant au questionnaire, 47 ont accepté de remplir cette fiche, soit un taux de réponse de 54 %.

Pour rappel, le taux de réponse de la vague 2016-2017 était de 69,6 %.

Cet écart négatif entre le taux de participation cette saison, et celui de la vague précédente, peut s’expliquer par des droits d’hébergement accordés à des enfants et des jeunes des maisons dès la fin de l’année scolaire, le 7 juillet 2018 (retour en famille, en famille d’accueil ou dans une autre Maison d’enfants si le répondant est externe au Centre de Jour ou à la Maison Vive et accueilli par une autre institution que la nôtre).

Le taux de réponse reste cependant élevé ; il constitue de la sorte un corpus représentatif.

Analyse des réponses :

Chaque résultat donne lieu à une mise en perspective, reprenant les résultats de la saison précédente question par question. Les enseignements que les variations observées d’une saison sur l’autre peuvent formuler seront travaillés en réunions à la rentrée avec les équipes éducatives, les professeurs d’atelier et le Conseil scientifique. Le travail interprétatif de ces résultats tiendra compte des limites générées par le taux conséquent de renouvellement des effectifs potentiellement répondant au questionnaire de la saison précédente, puis à celui de cette année (28.7 %). A titre d’information, ce taux de renouvellement des répondants d’une saison sur l’autre était de 20 % il y a un an.

Les résultats sont catégorisés de trois façons :

  • « % de réponses négatives » : les répondants ont soit coché « Pas du tout d’accord », soit coché « Pas d’accord » ;
  • « % de réponses intermédiaires » : les répondants ont coché « Plutôt d’accord » ;
  • « % de réponses positives » : les répondants ont soit coché « D’accord », soit coché « Tout à fait d’accord ».
  • Thème 1 : Renforcement de la capabilité / de la confiance en soi

Réponse 1 (réponse à la question : « Je suis fier (fière) d’avoir participé aux différents projets culturels tout au long de l’année »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
6.4 21.3 72.3

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives a baissé de près de 8 %, avec un taux de réponses intermédiaires qui a plus que doublé ; les taux de satisfaction exprimés les trois années précédentes, déjà élevés, se maintiennent.

Réponse 2 (réponse à la question : « Le programme culturel est important pour moi »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
25.5 29.8 44.7

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives a baissé de 10 %, le taux de réponses intermédiaires est quasiment stable, le taux de réponses négatives a augmenté de 9 %.

Réponse 3 (réponse à la question : « Mon entourage s’est intéressé à ce que j’ai fait dans ce projet »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
36.2 14.9 48.9

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives a baissé de près de 10 %, le taux de réponses intermédiaires a baissé de près de 2 %, le taux de réponses négatives a baissé de 11 %.

Réponse 4 (réponse à la question : « Je me suis investi(e) à fond dans ce projet »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
14.9 19.1 65.9

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives a baissé de 5 %, le taux de réponses intermédiaires a augmenté d’1 %, le taux de réponses négatives a augmenté près de 5 %.

Réponse 5 (réponse à la question : « Quand je fais quelque chose, je le fais bien »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
6.4 36.2 57.4

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives a baissé de 8 %, le taux de réponses intermédiaires a augmenté de près de 5 %, le taux de réponses négatives a baissé de près de 3 %.

Réponse 6 (réponse à la question « J’ai réussi à dépasser mes difficultés »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
9.5 30.9 59.5

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de près d’1 %, le taux de réponses intermédiaires augmente de près de 2 % et le taux de réponses positives augmente de près de 2 %.

Réponse 7 (réponse à la question « Je me rends compte grâce à ce programme que je sais faire des choses aussi bien que la plupart des gens »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
17 21.3 61.7

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives baisse de près de 6 %, le taux de réponses intermédiaires augmente de près de 3 %, le taux de réponses négatives augmente de près de 2 %.

Commentaire général du thème 1 : les taux de réponses positives restent, pour la quatrième édition de cette vague évaluative, significativement élevés. Le programme « L’aventure de la vie » contribue à l’épanouissement des enfants et des jeunes de notre association.

  • Thème 2 : Ouverture culturelle

Réponse 8 (réponse à la question « Je suis allé(e) voir une manifestation de [discipline pratiquée] depuis le début du projet ?»)

% de réponses positives % de réponses négatives
48.9 51.1

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de 16 %, le taux de réponses positives augmente de 34 %. Ces variations remarquables valorisent la politique de sorties culturelles organisées par chaque Maison.

Réponse 9 (réponse à la question « J’ai prévu d’aller voir une manifestation de [discipline pratiquée] ?»)

% de réponses positives % de réponses négatives
29.8 70.2

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives augmente de près d’1 %, le taux de réponses positives baisse de près d’1 %.

Réponse 10 (réponse à la question « J’ai envie de continuer à pratiquer [discipline pratiquée] après mon départ des Maisons des Enfants de la Côte d’Opale ? »

% de réponses positives % de réponses négatives
57.4 42.6

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives baisse de près de 15 %, le taux de réponses négatives augmente de près de 15 %. Ces variations remarquables questionnent la politique de l’association sur la possibilité d’une poursuite de la pratique culturelle une fois l’enfant ou le jeune sorti de ses effectifs.

Réponse 11 (réponse à la question « Le projet m’a donné envie de pratiquer une /d’autre(s) discipline(s) artistique(s), scientifique(s) ou sportive(s) ? »)

% de réponses positives % de réponses négatives
53.2 46.8

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives augmente de près de 16 %, le taux de réponses positives baisse de près de 16 %. Ces variations remarquables confirment l’observation formulée à propos de la réponse 10.

Réponse 12 (réponse à la question « J’ai donné à mon entourage l’envie d’assister à des spectacles ou de pratiquer une discipline artistique, scientifique ou sportive ? »)

% de réponses positives % de réponses négatives
55.3 44.7

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives augmente de près de 3 %, le taux de réponses positives baisse de près de 3 %.

Commentaire général du thème 2 : les taux de réponses négatives restent, pour la quatrième édition de cette vague évaluative, significativement élevés. Le programme « L’aventure de la vie » doit poursuivre son effort pour accompagner les enfants et les jeunes dans la valorisation des savoirs, savoirs faire et savoirs être auprès de leur entourage, et après la fin de leur mesure éducative.

  • Thème 3 : Apprentissage de la diversité

Réponse 13 (réponse à la question « J’ai appris à connaitre toutes les personnes de ma Maison grâce aux ateliers »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
29.8 14.9 55.3

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives augmente de près de 19 %, le taux de réponses intermédiaires baisse de près de 8 % et le taux de réponses positives baisse de près de 6 %. Ces variations significatives d’une année sur l’autre doivent notamment être interprétées au regard du fort taux de renouvellement du groupe des répondants durant la saison 2017-2018 (28.7 % si l’on se réfère aux cohortes répondant au questionnaire d’une année sur l’autre).

Réponse 14 (réponse à la question « Je me suis senti accepté par les autres grâce aux ateliers »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
27.6 14.9 48.9

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives augmente de près de 9 %, le taux de réponses intermédiaires baisse de près de 6 % et le taux de réponses positives baisse de près de 9 %. Ces variations confirment l’observation formulée à propos de la réponse 13.

  • Thème 4 : Construction du collectif

Réponse 15 (réponse à la question « J’ai aimé construire un projet en équipe »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
2.1 29.8 68

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de près de 9 %, le taux de réponses intermédiaires augmente de près de 9 % et le taux de réponses positives reste pratiquement inchangé. Ces variations sont à interprétées au regard des réponses 13 et 14 ; si la composition des groupes d’atelier fut cette saison particulièrement changeante, la force de la politique institutionnelle a néanmoins réussi à dynamiser les liens entre enfants et jeunes pour réaliser ensemble des actions culturelles.

Réponse 16 (réponse à la question « Je me sens à l’aise avec mon groupe »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
10.6 21.2 68

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives reste pratiquement inchangé, le taux de réponses intermédiaires augmente de 8 % et le taux de réponses positives augmente de 2 %. Ces variations confirment l’observation formulée à propos de la réponse 15.

Réponse 17 (réponse à la question « J’ai noué des liens avec des personnes de mon groupe »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
8.5 23.4 68

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de 8 %, le taux de réponses intermédiaires augmente de près de 9 % et le taux de réponses positives baisse de 10 %.

Réponse 18 (réponse à la question « Je me suis fait des amis dans mon groupe »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
12.7 14.9 72.3

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de près de 2 %, le taux de réponses intermédiaires augmente de près de 2 % et le taux de réponses positives reste pratiquement inchangé.

Réponse 19 (réponse à la question « J’ai noué des liens avec des personnes de toutes les Maisons »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
6.4 29.8 63.8

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de près de 8 %, le taux de réponses intermédiaires augmente de près de 8 % et le taux de réponses positives baisse de près de 5 %.

Commentaire général au sujet des thème 3 et 4 : les taux de réponses positives restent, pour la quatrième édition de cette vague évaluative proposée aux enfants et aux jeunes de notre association, significativement élevés s’agissant du thème 4 et au regard des réponses plus mitigées du thème 3. Le programme éducatif et culturel « L’aventure de la vie » présente une forte capacité à lier les enfants et les jeunes au service d’actions communes, quand bien même les groupes sont renouvelés à près d’un tiers des effectifs d’une année sur l’autre.

  • Thème 5 : l’archéologie :

Réponse 20 (réponse à la question « J’ai apprécié l’atelier archéologie mensuel (construction du travois de l’âge de bronze et de la charrette médiévale »)

% de réponses positives % de réponses négatives
60 40

Commentaires : 7 enfants n’ont pas répondu à la question (14.9 % des répondants, soit 4 % de plus que la saison précédente). Les enfants n’ayant pas répondu ont signalé sur leur fiche qu’ils n’avaient pu participer à l’atelier. En se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives baisse de près de 11 %, le taux de réponses négatives augmente de près de 11 %. Ces variations peuvent s’expliquer par le fait que l’atelier a reconduit pour la deuxième année la fabrique des véhicules, au risque de lasser les enfants et les jeunes.

Réponse 21 (réponse à la question « J’ai envie de devenir archéologue plus tard »)

% de réponses positives % de réponses négatives
12.5 87.5

Commentaires : 7 enfants n’ont pas répondu à la question (14.9 % des répondants). En se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives baisse de près de 8 %, le taux de réponses négatives augmente de près de 8 %.

Réponse 22 (réponse à la question « Ce que j’aime le plus dans l’atelier archéologue, c’est a. l’ambiance b. construire des choses c. apprendre avec les archéologues »)

L’ambiance (en %) Construire des choses (en %) Apprendre avec les archéologues (en %)
32.5 30 22.5

Commentaires : 7 enfants n’ont pas répondu à la question (14.9 % des répondants). En se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, la catégorie « ambiance » augmente de près de 10 %,  la catégorie « construire » baisse de 4 %, la catégorie « apprendre » baisse de près de 21 %. Deux enfants ont coché les trois réponses. Trois enfants ont coché deux réponses (« construire » + « apprendre »).

Commentaire général au sujet du thème 5 :

Si les résultats sont cette année mitigés, nous poursuivrons l’organisation d’actions culturelles mettant en scène l’archéologie ; sel de ce corps de métiers, la conscience et la fabrique du temps long (existences par la passé – ce qui a eu lieu, existences à venir – ce en quoi cela nous prépare) sont en effet autant de paramètres cruciaux pour le grandissement des enfants et des jeunes de notre association.

Chroniques filmées de la saison culturelle 2017-2018

Sixième et dernier moment fort du festival Les Journées d’Enfance 2018, les enfants et les équipes ont visionné les chroniques de la la saison écoulée.

Comme chaque année, Lucie Legros notre réalisatrice audiovisuelle, a filmé les enfants de notre association. Au programme de ces chroniques ; le rassemblement annuel des anciennes et des anciens et la joute nautique organisés lors de notre précédent festival, les réunions du Conseil de la Vie Sociale puis du Conseil de la Culture d’entreprendre, l’animation du Musée de Boulogne-sur-mer par les Maisons, un hommage à Kevin et Vincent, et à travers eux aux Chalcophore et à l’INRAP, qui ont pendant quatre années permis à la communauté de créer en archéologie des coracles, un four à sel gaulois, un travois de l’âge de bronze.

 

Vivre ici et sur ses côtés

(Image illustrative : « ligne d’erre », carte de trajets réalisée avec l’encouragement de Fernand Deligny, voir ici).

Le Conseil scientifique de notre association soutient deux études, l’une consacrée aux parcours de vie des anciennes et anciens de notre institution, l’autre à propos des enfants vivant dans nos Maisons, et la façon dont ils ressentent et s’approprient ce qui est à l’extérieur des Maisons.

Après une première phase consacrée au mois de juillet 2015 par un premier groupe d’enfants à l’exploration des lieux d’attachement aux côtés de Claire Oger, Professeure des Universités en Sciences de l’Information et de la Communication (Département de communication politique et publique, Université Paris Est-Créteil) et de Fleur Guy, docteure en géographie, un deuxième groupe s’est essayé en juillet 2016 avec Claire et Fleur à cet exercice. Un troisième groupe a itinéré lui aussi avec Claire et Fleur en juillet 2017. A chaque fois, il s’agissait pour chaque enfant volontaire de rallier et de dire ses lieux d’attachement ou de détachement.

Pour plus d’informations sur cette étude, lire le chapitre « IV. Présentation d’actions/recherches organisées cette saison culturelle en nos Maisons »ici.

De cette étude pluriannuelle paraît en septembre un premier texte de Claire Oger, intitulé « L’endroit et l’envers, le centre et la lisière : couture des trajectoires et socialisation dans les entretiens itinérants ».

Découvrez la page de couverture de l’ouvrage dans lequel sera publié ce texte :

couverture livre

Claire Oger a organisé dernièrement une journée d’études consacrée aux personnes qui ne peuvent ou si peu faire savoir dans l’espace médiatique leur vie vécue. On trouvera le programme de cette manifestation scientifique ici. On trouvera  plus d’informations documentaires sur les participants et leurs raisons d’être et d’agir ici.