Archives de catégorie : La maison des enfants de la musique

La maison des enfants de la musique

Notre association citée dans le bilan d’activités 2017 du Défenseur des Droits

Depuis sa création, le Défenseur des Droits, instance républicaine veillant au respect des droits des citoyens au regard des obligations légales de l’Etat, édite un document faisant synthèse de ses actions accomplies durant l’année civile.

Parmi les réalisations de cette année 2017, notre institution est citée page 80 comme membre active du réseau Educadroit.

Images du spectacle « Francis Frantz »

Ce mardi 17 avril 2018 au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Rémy a proposé aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation de la création Francis Frantz.

Rémy a proposé aux enfants et aux équipes l’histoire de personnages dialoguant avec lui, lui le descendant d’un oncle alsacien qui se souvient de cet ancêtre bien que vivant aujourd’hui du côté du Sud-Ouest.

Issus d’une fine recherche documentaire et d’entretiens approfondis avec une témoin directe (Madame la secrétaire retraitée du secrétariat générale de la préfecture des départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin), Rémy nous a fait saisir l’Alsace, cette petite terre tiraillée par une tension multiséculaire entre Est et Ouest du premier Moyen-Age à la fin de la seconde Guerre mondiale.

Rémy a incarné avec force de caractère des personnages : malgré nous, responsable du Struthof, Général Patton, « Angela », petite fille qui ne portait pas un prénom plaisant aux allemands, marseillais goguenard dissertant sur la vacuité de la Ligne Maginot, dame à la fin de sa vie qui a vécu ces événements dramatiques de la seconde Guerre mondiale, et qui pourtant souhaite à toutes et à tous de ressentir le plaisir de vivre et de sourire.

Par cette incarnation érudite, à l’émotion à fleur de peau, Rémy nous a fait sentir la fine ligne qui unit et désunit au nom de considérations géopolitiques.

Mercredi 18 avril, Rémy et Sebastien, régisseur de ce spectacle et des précédentes venues en notre café-théâtre, rencontrent les enfants du Centre de Jour pour inventer ensemble des images projetées sur scène et leur mise en récit, dialoguer sur cette pensée visuelle, puis proposent une seconde et dernière représentation de « Francis Frantz ».

Découvrez les images réalisées le 17 avril par Eric, membre de l’équipe éducative de la Maison du Cirque :

D’une culture à l’Autre comme trait d’union

Ce mercredi 11 avril, Les Maisons ont honoré le Musée de Boulogne-sur-mer, espace muséographique permettant aux enfants et aux jeunes de ressourcer leurs inspirations et leur désir d’ailleurs chaque année depuis quatre ans.

Après avoir visité tour à tour les parcours d’expositions durant les vacances de Février, les Maisons ont exposé (Maison Vive et Centre de Jour – ateliers en arts plastiques), ainsi que vivifié la salle dite « La chapelle » (spectacle vivant : Maison du Cirque, Maison de la Danse, Maison du Sport, Maison des Découvreurs, Maison de la Musique).

Un grand merci à Mesdames Elykia Kandot, conservatrice du Musée, Sabine Chaillet, responsable du service des publics, Rosemary Charton, Orianne, ainsi qu’à l’équipe pour cette éloge de ce qui nous relie par devers le grand monde exposé au Musée, de toutes les périodes de l’humanité et à bien des endroits de la planète.

Rendez-vous en 2019 pour de nouvelles aventures.

Découvrez les images réalisées ce 11 avril :

« Lames de sons » présenté en avant-première aux Maisons

Ce vendredi 16 mars 2018 au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Marion Fillancq, artiste verrier et joaillière, Vincent Lascour, archéologue, lauréats de notre résidence art / science 2018 ont présenté avec leurs invitées Isabelle Berteletti, musicienne et Aurélie Legras, photographe, la performance Lames de sons, création pluridisciplinaire aux enfants et aux équipes.

Cette création originale, rendue possible par  la résidence-mission d’appui artistique et scientifique organisée en nos Maisons du 8 janvier au 16 mars 2018 avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso sous l’égide de la Fondation de France.

M. David Laporal, responsable du service du développement culturel et des publics du Musée d’Archéologie Nationale de Saint-Germain-en-Laye, est venu assisté à cette première, tant la qualité de ces résidences, leur capacité à vivre avec les enfants et les équipes, intéressent cette institution référence dans le domaine de la circulation des savoirs et techniques issus des temps jadis.

Sons, matières, gestuelles ont magnifié sur notre scène pendant une heure l’un des premiers lieux de l’humanité ; la grotte au-dedans de laquelle nos ancêtres ont fabriqué et utilisé les premiers outils taillés.

Les percussions conjuguées d’Isabelle et de Vincent, les cristaux et lames de verre disposées par Marion, ont offert aux enfants et aux équipes un voyage onirique dans le temps et l’espace.

Les artefacts créés à cette occasion seront mobilisés lors de notre spectacle clôturant le festival Les Journées d’Enfance 2018, le 6 juillet prochain. Romain a par ailleurs filmé cette prestation scénique, permettant ainsi que des images puissent être projetées sur la scène de la salle « Le Phenix » d’Outreau.

Découvrez les images réalisées ce jeudi 16 mars :

Images de la sixième séance archéologique mensuelle

Ce mercredi 14 mars 2018, Aurélie (Les Chalcophore), Vincent (INRAP) ont continué avec Christophe, les enfants et les équipes, la fabrication deux véhicules ayant circulé voici bien longtemps sur les chemins de notre contrée.

Découvrez les images réalisées ce jour :

Découvrez les images transmises par Nicolas (membre de l’équipe éducative du Centre de Jour) :

Images du spectacle « Des rêves dans le sable »

Ce mardi 13 mars 2018 au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Lorène a proposé aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation de la création Des rêves dans le sable.

Lorène, derrière sa console lumineuse, a proposé aux enfants et aux équipes un moment d’une rare poésie, composé de dessins qu’elle met en mouvements sur le sable déposé avec délicatesse et précision pour chaque tableau animé. Grâce à un système audiovisuel permettant de voir et entendre sur grand écran ces volutes, ces figures, ces histoires se faire et se défaire à chaque instant, les Maisons ont savouré le trait et ses qualités : rectiligne, curviligne, pointillé, épais, fin, joint, disjoint, marqué ou en ombre portée.  Les thèmes de l’enchantement, du désenchantement, de la contemplation, du grand Ailleurs furent ainsi exprimés. Les gestes de Lorène, ses bras, ses doigts ont pris toute leur part dans cette éloge gracieuse de la silhouette bienveillante, des lignes qui dans le paysage nous éclairent sur le sens de la vie.

Toutes et tous ont été profondément attentifs à chaque instant de cette performance, suspendus à la trajectoire des gestes de l’artiste.

Mercredi 14 mars, Lorène et Georges, écrivain et régisseur technique de ce spectacle à l’occasion de la venue en nos Maisons, rencontrent les enfants du Centre de Jour pour présenter quelques créations graphiques réalisées en temps réel, dialoguer sur cette pensée visuelle à la fois si technique et sensible, puis proposent une seconde et dernière représentation de « Des rêves dans le sable ».

Découvrez les images réalisées le 13 mars :

« Passeurs de coeur » : le film

La saison culturelle 2016-2017 avait pour thème Où est ton courage ? : tout au long de l’année les enfants et les jeunes de notre institution ont préparé dans le cadre de leurs ateliers bi-hebdomadaires le spectacle exprimant de bien des façons les fondamentaux de nos rapports au monde.

Ce spectacle, intitulé Passeurs de cœur et présenté en public le 7 juillet 2017 à Outreau, est visionnable dans son intégralité  ici :

Les Maisons s’associent à Educadroit

Parmi les axes de son projet d’établissement, notre association a posé la capacité de l’enfant à penser avec intelligence par soi-même, pour soi-même, comme au cœur de notre engagement quotidien.

La culture de la prise de décision, en connaissance de causes et prenant en compte l’avis de toutes parties prenantes composant son chemin de vie, prépare en effet et sans aucun doute au mieux le devenir adulte des enfants.

C’est l’essence même de l’éducation à la citoyenneté ; savoir se penser soi, savoir apprendre le monde dans lequel on vit, savoir comprendre les manières civilisées de fonctionner pour le bien commun et l’intérêt général.

Pour ces raisons, profondément convaincue de ces principes et dans la lignée de ces dispositions d’ores et déjà reconnues comme exemplaires, notre institution a candidaté auprès du dispositif créé par le Défenseur des droits afin de fonder un partenariat pluriannuel.

Voici le texte introductif d’Educadroit :

« Le Défenseur des droits a souhaité lancer le projet d’éducation des enfants et des jeunes au(x) droit(s) « Educadroit », avec pour objectif de sensibiliser les enfants et les jeunes au droit et à leurs droits. Ce projet vise à favoriser l’apprentissage de la contradiction et de l’analyse critique dans le respect des principes démocratiques. Parce que l’élaboration des règles juridiques implique, dans un Etat démocratique, un échange public d’opinions et d’arguments entre des citoyen·ne·s égaux, il est fondamental de développer l’aptitude des jeunes à une confrontation pacifique des points de vue et à l’expression de leurs avis et opinions.« 

Nous relaterons régulièrement sur notre site Internet idées, réalisations, projets créés avec les enfants et les jeunes de notre association pour éveiller toutes et tous à ce fondement de notre démocratie et participer à son épanouissement pour le meilleur de notre grandissement personnel et collectif.

« Trait d’union » : les Maisons fêtent le Fonds Régional d’Art Contemporain

Ce mercredi 21 février, les Maisons et le FRAC Grand Large Hauts-de-France ont fêté l’exposition Trait d’union dont les enfants sont les concepteurs.

Honorées par le FRAC pour cette quatrième édition du partenariat, toutes les maisons ont été conviées à se présenter sur scène autour de cette exposition.

Voici l’ordre de passage sur scène : Maison de la Danse ; Maison des Découvreurs ; Maison du Sport ; Maison du Cirque ; Maison de la Musique.

Le Centre de Jour et la Maison Vive ont dialogué avec Séverine Hubard, auteur de l’une des œuvres sélectionnées ; Ecrasement secondaire.

Justine, Enzo, Killian se sont exprimés sur leur travail de conception / réalisation de l’exposition devant la caméra de Museum TV, ce reportage sera prochainement chroniqué sur notre site Internet.

Découvrez les images prises ce jour  :

Découvrez les images prises par Eric, membre de l’équipe éducative de la Maison du Cirque :

 

Cueilleurs de sons… la la, les sons de musique

Du projet  commun « Lames de sons » entamé par Marion, Isabelle et moi-même (Vincent) il semblerait que nous glissions doucement vers une nouvelle approche, celle des « Cueilleurs de sons ».  La variété des matériaux et l’exploration de leurs sonorités ont inspiré ce nouvel angle de recherche.

01-02_Resi_2018-30

Nous collectons, pour les recherches sonores et visuelles des matières minérales, animales et végétales.

Nous taillons et sculptons des roches dures (silex, obsidienne) et verre… dont Isabelle explore les chuintements, crissements, éclats vifs, sonorités sourdes ou résonances longues…

Intrigués par ces approches singulières de la musique, Enzo, Lyrique, Mayron et Lucas se relaient pour tester tel ou tel « instrument ».

01-02_Resi_2018-701-02_Resi_2018-501-02_Resi_2018-301-02_Resi_2018-12

S’ensuit une séance d’enregistrement d’un instrument très ancien (20000 ans): la rhombe (dont Isabelle utilisera la sonorité, ample et lancinante, pour le travail de la bande sonore qui sera diffusée lors de la performance).

Et c’est dans le théâtre que s’installe cette séance !

01-02_Resi_2018-15

01-02_Resi_2018-73