Archives de catégorie : Thème 2011-2012 : Le temps

La science alliée des maisons des enfants de la côte d’ opale

Dans le cadre des Journées d’Enfance 2012 organisées par « Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale » du 28 juin au 2 juillet 2012 en différents endroits de Boulogne-sur-Mer, le 1er juillet un campement multi-époques organisé par les Chevaliers du Comté de Boulogne était installé dans les jardins du centre Nausicaa.

Ce campement « multi-époques » rassemblait de 15h à 18h une roulotte tzigane XIXème siècle reconstituée à l’identique avec l’aide des enfants, un archéologue de l’INRAP Fabrice Brutus animant un atelier d’archéologie expérimentale «sur les traces de hommes de la préhistoire» pour le pole préhistoire, un atelier calligraphie, un atelier à la découverte des épices animé par les chevaliers du comte de Boulogne pour le pôle XVème siècle et un ingénieur SEED Schlumberger Eric Parot effectuant des démonstrations de caractérisation des sous-sols par injection d’électricité pour le pôle XXIème siècle. Ces ateliers coexistaient pour accueillir et interagir avec les enfants et les promeneurs du dimanche en ce lieu des plus fréquentés de Boulogne-sur-Mer.

Environ 300 personnes ont assistés à ces prestations ce dimanche 1er juillet après-midi, l’objectif étant de permettre aux enfants de l’Institution « Les Maisons des Enfants de la côté d’Opale » de vivre, agir et penser sans stigmatisation dans un des espaces publics les plus fréquentés de Boulogne-sur-Mer le dimanche.

Le 2 juillet 2012 à la Ferme de Bertinghen, Fabrice Brutus (INRAP) et Eric Parot (SEED Schlumberger) ont renouvelé leurs animations sur le site même du « petit déjeuner sous l’herbe », cette opération d’archéologie prospective organisée avec 90 enfants et adultes de l’Institution le 2 juillet 2010, qui consistait dans l’enfouissement d’objets personnels à 1.50m de profondeur pour qu’ils soient déterrés par des archéologues du futur, le 2 juillet 2030 puis le 2 juillet 2050.« Le petit déjeuner sous l’herbe » a été conçu d’une part pour permettre aux enfants de réfléchir à un devenir, ce qu’ils font peu ou pas du fait de choses vécues dans leur passé, et aussi pour se donner rendez-vous dans 20 et 40 ans, et ainsi savoir ce que l’enfant devenu adulte vit, pense de son parcours, mesure le chemin parcouru. Durant cette journée du lundi, qui se reproduira d’année en année chaque 2 juillet, plus de 30 anciens (anciens enfants, anciens éducateurs) venus pour cette première édition, ont rencontré les enfants (110 en ce moment) et les éducateurs qui font vivre actuellement les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale, et ont assisté aux démonstrations proposées.

L’ensemble du festival a été un grand succès, l’implication de SEED énormément appréciée, à cette occasion Eric Parot, SEED, a accepté de devenir membre du conseil scientifique des Maisons des Enfants de la Côte d’Opale. Et rendez-vous est d’ores et déjà pris pour l’année prochaine. Les «Journées de l’Enfance 2013», organisées pendant plusieurs jours entre la fin juin et le 2 juillet, auront pour thème « La mesure », avec pour ambition d’explorer de nouvelles formes de production et de circulation des savoirs et des savoir faire, aussi bien en matière d’arts que de sciences et de techniques.

Lien : http://www.planetseed.com/fr/home

Lettre du directeur #4

Madame, Monsieur,
Chers Collègues et amis,

Nous sommes à quelques jours des journées d’enfance de notre association. C ‘est une mobilisation « herculéenne » à laquelle nous assistons dans les services :

-Répétition de chacun des ateliers, danse, musique, cirque, sports,
-Dernières reprises des travaux en arts plastiques pour les décors et la création de méduses, lions, centaures et autres personnages de la mythologie qui squattent ainsi toutes les têtes
-Essayage des costumes au sein de notre atelier de haute couture éphémère que nous ouvrons de nouveau pour l’occasion avec Valérie.
-Assemblée générale et présentation par François Roy, notre metteur en scène « invité de l’année », et dès lundi , écoute de la bande son, mardi filage, mercredi répétition générale, samedi, trois heures avant le spectacle ,programmé à 16 heures, répétition de type allemande.

C‘ est donc bien à partir du travail d’atelier des enfants que nous installons ces maisons des enfants de la culture.

Le colloque est né aussi de nos interrogations sur l’enfance des uns et des autres.. Comment les jeunes de l’association se représentent ils dans l’espace et le temps, quels sont leurs investissements au sein de l’environnement d’accueil ou d’accompagnement, vers quel avenir se projettent-ils ? Ce vendredi nous entendrons comment la réponse de ces jeunes nourrit la réflexion du Président du Conseil Economique et Social et Environnemental, et celles de nos invités.

Enfin, aujourd’hui, nous sortons définitivement des marges et vous proposons une promenade en ville avec quelques points de rencontre et la participation de sportifs, archéologues, physiciens, musiciens, la représentation des ateliers des enfants le samedi 16h00 dans la salle du « Carré Sam ».

C ‘est aussi ce à quoi nous souhaitons contribuer avec ce colloque : Ouvrir la réflexion sur le social et médico social au plus grand nombre, faire de la politique de l’enfance sur un territoire une préoccupation majeure, inscrire la protection de l’enfance dans une politique de la jeunesse de l’agglomération et du Département.

En ces périodes de métamorphose plus que de crise, il est urgent de faire un pas de coté pour préparer l’avenir, principalement pour ceux qui cherchent à retrouver leur histoire pour renouveler le présent de leur existence.

 

Eric Legros, Directeur.