MECOP

Conseil scientifique : rapport d’étape du 6 avril 2018

A titre exceptionnel, l’activité trimestrielle du Conseil scientifique donne lieu à la rédaction d’un rapport d’étape.

  1. Présentation des référentiels utilisés par les équipes pour formaliser les Documents Individuels de Prise en Charge (DIPC) ;
  2. Point sur le partenariat avec le dispositif « Educadroit » ;
  3. Finalisation de l’organisation du colloque « Trait d’union », le 6 juillet 2018 ;
  4. Finalisation de l’organisation du festival « Les Journées d’Enfance 2018 » (focus sur l’assemblée plénière, le 5 juillet 2018) ;
  5. Proposition du thème de la saison culturelle 2018-2019 ;

I. Présentation des référentiels utilisés par les équipes pour formaliser les Documents Individuels de Prise en Charge (DIPC) :

Conformément à la proposition formulée lors de la précédente réunion du Conseil scientifique du 19 janvier 2018 dans le cadre de la réflexion portant sur le développement d’un nouvel outil évaluatif mis à la disposition des équipes éducatives des Maisons et portant sur le parcours de l’enfant en se référant aux Documents Individuels de Prise en Charge (DIPC) réalisés chaque semestre par les éducatrices et éducateurs, on trouvera en annexe du présent rapport les deux référentiels utilisés pour argumenter les différentes catégories du DIPC et formuler les objectifs à six mois.

La proposition est d’analyser ces fiches référentielles lors de la réunion de rentrée du Conseil scientifique, en octobre 2018.

II. Point sur le partenariat avec le dispositif « Educadroit » :

Parmi les axes de son projet d’établissement, notre association a posé la capacité de l’enfant à penser avec intelligence par soi-même, pour soi-même, comme au cœur de notre engagement quotidien.

La culture de la prise de décision, en connaissance de causes et prenant en compte l’avis de toutes parties prenantes composant son chemin de vie, prépare en effet et sans aucun doute au mieux le devenir adulte des enfants.

C’est l’essence même de l’éducation à la citoyenneté ; savoir se penser soi, savoir apprendre le monde dans lequel on vit, savoir comprendre les manières civilisées de fonctionner pour le bien commun et l’intérêt général.

Pour ces raisons, profondément convaincue de ces principes et dans la lignée de ces dispositions d’ores et déjà reconnues comme exemplaires, notre institution a candidaté auprès du dispositif créé par le Défenseur des Droits afin de fonder un partenariat pluriannuel.

Voici le texte introductif d’Educadroit :

« Le Défenseur des droits a souhaité lancer le projet d’éducation des enfants et des jeunes au(x) droit(s) « Educadroit », avec pour objectif de sensibiliser les enfants et les jeunes au droit et à leurs droits. Ce projet vise à favoriser l’apprentissage de la contradiction et de l’analyse critique dans le respect des principes démocratiques. Parce que l’élaboration des règles juridiques implique, dans un Etat démocratique, un échange public d’opinions et d’arguments entre des citoyen·ne·s égaux, il est fondamental de développer l’aptitude des jeunes à une confrontation pacifique des points de vue et à l’expression de leurs avis et opinions ».

On trouvera le contenu détaillé du dispositif Educadroit ici.

On trouvera la labellisation de l’association par le Défenseur des Droits à l’occasion des vingt-cinq ans de la Convention internationale des droits de l’enfant ici.

Depuis l’intégration de l’association au réseau « Educadroit », officialisée par le Défenseur des Droits à la fin du mois de février 2018, les Maisons ont commencé un programme d’actions culturelles qui se développera d’année en année au service de la pédagogie du droit à l’attention des enfants et des jeunes de l’institution, et au-delà, de toutes personnes intéressées dans l’espace public par ces savoirs, savoir-faire, savoir être et expériences vécues au fondement de notre système démocratique.

Le mardi 3 avril 2018, le Conseil de la Vie Sociale a statué sur les thèmes que les enfants et les jeunes pourraient discuter lors d’ateliers de parole organisés dans chaque Maison et service. On trouvera le contenu de ces propositions ici.

Les membres ont voté à la majorité des présents lors de la réunion du Conseil les thèmes suivants : Comment se fabrique le droit ? Qui applique le droit ? Est-ce que les sanctions sont les mêmes pour tout le monde ?

Le compte-rendu de cette réunion du Conseil de la Vie Sociale sera prochainement mis en ligne ; les échanges entre représentants élus des enfants et des jeunes, et représentants du personnel et de la direction ont été filmés pour intégrer le document audiovisuel annuel : « Les Chroniques des Maisons ».

Durant l’automne 2018 dans le cadre de la poursuite des ateliers d’écriture créative expérimentés cette année, les enfants et les jeunes travailleront sur la conception des textes qui accompagneront les visuels pour chaque panneau d’une exposition en cours de développement sous la direction d’Eric Legros et avec le soutien de la Maison des Enfants de la Marine et notre association.

III. Finalisation de l’organisation du colloque « Trait d’union », le 6 juillet 2018 :

Le colloque sera organisé dans le cadre de notre festival annuel « Journées d’Enfance 2018 ». Il aura lieu sur le site de l’Université Littoral Côte d’Opale, antenne Saint-Louis.

Le programme finalisé est le suivant :

Amphi 1

8h30-9h : accueil

9h-9h20 : discours de bienvenue

9h20-9h50 : diffusion dans l’amphithéâtre du film relatant la réflexion de Patrick Bourdet, parrain de notre association avec des enfants des Maisons, à propos du thème de la saison (film en cours de réalisation) ;

9h50-10h20 : Présentation par Karine Massonie, ethno-reporter, de séjours en immersion réalisés de sa part depuis vingt-cinq ans parmi des peuples dits « premiers » ; Amérindiens du Nord et du Sud, Bushmen du Bostwana, Khalkas de Mongolie, Sââmes de Laponie, Aborigènes d’Australie. Le thème du « Je/Nous/Eux », incluant la relation aux non-humains (la faune, la flore), ou aux non-vivants (ex : les ancêtres) organisera cette présentation.

On trouvera le site Internet de Karine Massonie ici.

10h20-10h30 : pause

10h30-12h :

  • Présentation par Elsa Ramos et Olivier Martin, à partir de l’étude pluriannuelle du Conseil scientifique sur les sentiments et les conditions pratiques de l’autonomie et de l’indépendance, réalisée à partir d’entretiens avec les anciennes et les anciens de l’institution, des premiers enseignements issus de cette enquête.

Olivier Martin est professeur des universités en sociologie à l’Université Paris Descartes, Elsa Ramos est maître de conférences en sociologie à l’université Paris Descartes. On trouvera la présentation de la précédente phase de cette étude sur notre site Internet ici.

  • Présentation par Chloé Colpé de quelques enseignements de sa thèse en cours de rédaction à l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve sur les ateliers organisés de 2011 à 2015 par l’homme de théâtre Wajdi Mouawad avec des jeunes. Son travail présente bien des intérêts : étude des effets de ces ateliers sur les trajectoires des jeunes, suivi longitudinal de leur parcours, et, dernièrement, l’organisant d’un festival dédié à l’écriture intime. On trouvera des informations sur le travail de Chloé Colpé ici.

12h-13h30 : pause repas.

Ateliers de 13h30 à 14h45, organisés conjointement dans trois salles différentes du site universitaire.

  • Atelier 1 : Claire Oger et Anick Traguiardi-Menet : de qui l’éducateur porte-t-il la parole lorsqu’il prend la parole à l’attention de l’enfant ? Lui porte-t-il la parole de l’institution, porte-t-il a contrario la parole de l’enfant vers l’institution ? ;
  • Atelier 2 : Caroline Mercier et Olivier Martin : les usages par les enfants des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, tels les réseaux sociaux numérisés. Dans quelle mesure et selon quelles modalités l’extérieur pénètre-t-il dans les « maisons » et, inversement, qu’est-ce qui sort des « maisons » vers l’extérieur ? Comment ces outils numériques construisent ou déconstruisent les distances, affermissent ou au contraire dégradent le lien ? ;
  • Atelier 3 : Jérôme Maquinghen et Francis Rembotte : déconstruire la formule « vivre ensemble » Pour mieux la repenser et lui donner valeur d’efficacité. Devenue antienne dans l’espace public pour signifier la nécessité du lien collectif, cette formule présente en effet des limites particulièrement problématiques. Il ne suffit pas de créer les conditions pratiques pour que les personnes vivent ensemble, il faut aussi qu’elles pensent, agissent, créent du sens commun. Quelles en sont les conditions ? Comment y parvenir ?

De 14h45 à 15h, les animateurs des ateliers rédigent une synthèse des discussions de leur séance, de 15h à 16h, l’ensemble des participants au colloque découvrent les trois synthèses, accompagnées des dessins que Christian Antonelli réalisera durant cette journée.

16h : fin du colloque.

IV. Finalisation de l’organisation du festival « Les Journées d’Enfance 2018 » (focus sur l’assemblée plénière, le 5 juillet 2018) :

Nous sommes encore en pourparlers avec la Mairie d’Outreau pour finaliser le planning d’occupation de la salle « Le Phenix » d’Outreau permettant la réalisation du spectacle proposé par les enfants et les jeunes de l’association.

Ce spectacle sera très vraisemblablement organisé le jeudi 5 juillet 2018, à partir de 20h dans cette salle.

Le 5 juillet 2018, de 10h à 12h au café-théâtre de la Ferme de Bertinghen seront réunis le Conseil de la Culture d’entreprendre, le Conseil de la Vie Sociale, le Conseil scientifique et les comités de pilotages thématique du programme culturel.

Un programme sera prochainement édité, officialisant l’organisation générale du festival (incluant aussi les activités nautiques sur la Liane, le rassemblement des grandes tables de la ferme, le visionnage des chroniques de la saison 2017-2018).

V. Proposition du thème de la saison culturelle 2018-2019 :

La proposition du thème inspirant la prochaine saison du programme culturel de notre association est : « Y’a d’la joie ! ».

Cette formule acte les nombreuses réactions d’invités extérieurs découvrant pour la première fois les Maisons, étonnés par la joie s’y manifestant entre enfants, entre enfants et adultes.

Elle reprend aussi un thème travaillé en formation interne par les équipes durant la saison 2016-2017 et dont on trouvera le contenu ici.

L’entretien filmé de notre parrain d’association M. Patrick Bourdet avec les enfants de chaque Maison pourra sans doute contribuer à la valorisation de cette formule par des paroles que nous diffuserons lors du colloque, le 6 juillet 2018.