IMG_20171012_154934[1]

Lettre de Laura (Itinérance Sénégal) : « Un séjour paradisiaque »

Yosh !

Je suis Laura, mais généralement on m’appelle Laulau, j’ai 15 ans, et je suis une passionnée d’animaux, genre tout ce qui est zoo, aquatique, ils sont tellement passionnants.

Et je suis en ce moment même en séjour de rupture, et je vais vous raconter ce que je vois, ce que je fais, enfin voila, j’espère vous en faire rêver.

Alors actuellement, j’observe, je décris et j’écris comme je vous le dis dans l’intro.

Je suis au Sénégal en séjour de rupture, pour y faire un point et répondre à mes questions sans réponses sur ma vie.

Je vous raconte la première fois que j’ai posé les pieds au Sénégal : j’étais illuminée comme si ont tournait un film.

Les vieilles maisons, les taxis jaunes qu’on voit à la télé, la ville qui pue le gazole à mort mais à ce moment-ci je m’en fichais un petit peu. J’étais tellement bien !

Ensuite, Brandon et Steven qui sont mes camarades qui m’accompagnent pendant tout le séjour. C’est des garçons qui ont 16 et 14 ans. Je les aime beaucoup, on se confie beaucoup, on est très soudé tout les trois.

MDR, bref on était parti chercher l’éducateur Baptiste et sa famille. Ils sont trop cools !

Ils nous ramènent aux camps et pendant ce temps, j’observe tout les détails de « Dakar ». C’est tellement vieux, l’ambiance est agréable et les personnes sont tellement adorables, malgré la pauvreté ils gardent tous la tête haute, même moi j’en ferais pas autant.

La route se finit, on rentre dans un genre de portail pour arriver au camping, il fait noir.

Les personnes nous accueillent d’une façon si douce, ça fait grave plaisir.

Ensuite on commence à installer les tentes. Je prends mon mal en patience pour regarder la super vue qui nous attend.

Ensuite quand on finit, les adultes vont se coucher et nous, on reste entre nous. On apprend à se connaitre, on est jeune et de plus c’est notre premier jour.

On s’installe sur un genre de toit en paille à côté d’une vue magnifique. Les cocotiers, tu entends l’eau du lac, les criquets, enfin tu sens la brise dans ton cou, tu vois que t’es arrivé au Sénégal.

On est tellement bien, on discute de tout et de rien, on rigole, enfin c’est vraiment ça que j’appelle le paradis, avec des personnes avec qui on peut s’entraider, tout ça, et que tu sens que tu es bien entourée par des personnes avec des qualités magnifiques.

Je crois que je vais vraiment le savourer ce séjour paradisiaque.

Laura