P_20170523_121219[1]

Lettre de Victoria : « Le stage a Bio Palace »

Ça c’est super bien passer, je ne voulais même pas repartir de là-bas tellement que j’étais bien.

Le patron est carrément gentil,  ses frères : pareil, tout le monde, de toute façon.

Le premier soir que je suis arrivée il m’a amené voir sa famille, la maison pire qu’un Hôtel y’a 30 personnes et plein d’enfants.

Ensuite le lendemain, j’ai de nouveau été invitée pour rencontrer sa nouvelle petite fille, née une semaine avant mon arrivée.

Et la tradition ici au Maroc, c’est d’égorger un mouton quand il y a un nouveau-né ; pour remercier le dieu de lui donner une fille, on lui donne en retour un mouton.

Puis sept jours après, on a fait une grande fête : tout le village a été invité,  ils ont chanté, etc. C’était bien.

Sinon le travail : bah j’ai appris des choses, genre sur un plateau trois verres, je faisais tomber et puis maintenant vingt verres, ça tombe pas : mdrr. Et aussi le café et les jus.

Par la suite, je vais apprendre plus. Bref les gens là-bas c’est comme ma famille, j’espère que je vais les revoir un jour.

Victoria