Tous les articles par Quentin

“Qu’est-ce que c’est ?” : une proposition de Fabienne

Fabienne, interloquée par la photo de Sandrine et par la photo de la Maison du Cirque, propose l’interprétation suivante :

Resized_20190611_084815

Boite aux lettres de Monsieur et Madame Pensée, trop facile c’est noté dessus.

20190502_174909

Je pense au portrait d’un “extra minimum”.

A son tour Fabienne appelle tous les Sherlock Holmes en herbe à l’aider à identifier l’objet mystérieux trônant à la Maison des Découvreurs. Quelle est donc son histoire ? :

IMG_4358

Un Livre d’Or pour le spectacle de fin d’année des Maisons

A l’approche du spectacle de fin de saison culturelle, toutes nos Maisons sont en ébullition : essayages des costumes, dernières répétitions, filage du programme… Avec cette année une petite nouveauté : la création d’un Livre d’Or !

Cette demande des représentants des enfants et des jeunes a été soumise au Conseil de Vie Sociale de notre institution lors de la réunion du 12 mars dernier, et validée : avoir un Livre d’Or dans lequel les spectatrices et spectateurs du spectacle de fin d’année pourraient noter leur petit mot à l’issue de la représentation.

C’est donc en compagnie de Julien de la Maison de la Musique, initiateur de la demande, que nous irons choisir, la semaine prochaine, un joli Livre d’Or pour l’ensemble des Maisons. Mais nous ne comptons pas en rester là… Un atelier va également être mis en place afin que les enfants et les jeunes puissent laisser aller leur créativité en décorant le Livre selon leur inspiration.

De par la mise en valeur de ce cahier de satisfaction, il s’agira aussi de donner de l’importance aux écrits que les spectatrices et spectateurs pourront inscrire. En effet, ces écrits permettront, selon le compte-rendu du Conseil de Vie Sociale, “aux enfants et aux jeunes sur scène de prendre la mesure de l’appréciation exprimée par le public, au terme d’une année de travail en ateliers bi-hebdomadaires.”

Futurs spectateurs et futures spectatrices, nous comptons donc sur vous pour décorer à votre tour le Livre d’Or de vos plus beaux commentaires à l’issue du spectacle ! Rendez-vous le 5 juillet au Phénix d’Outreau pour voir les enfants et les jeunes des Maisons des Enfants de la Côte d’Opale sur scène, dans le cadre de notre festival Les Journées d’Enfance.

(Texte et affiche du cycle d’ateliers de Jeanne, membre de l’équipe éducative de la Maison de la Musique).

Le Conservatoire des Maisons médiatisé par La semaine dans le boulonnais et la Voix du Nord

Ce 12 juin, La semaine dans le boulonnais et la Voix du Nord Boulogne-sur-mer, titres de la presse écrite locale, publient des articles valorisant le projet Conservatoire des Maisons.

Que ces articles puissent rendre hommage à Boris, pressenti pour intégrer le collectif artiste, et disparu ce week-end.

“Qu’est-ce que c’est ?” : une proposition de la Maison du Cirque et de la Maison Vive

La Maison du Cirque et la Maison Vive, interloquées par les photos de Maki/åbäke (not from the studio) … :

… Proposent l’interprétation suivante (on notera la belle écriture d’Anick, membre de l’équipe éducative) :

SKM_C30819061210150

A son tour la Maison du Cirque appelle tous les Sherlock Holmes en herbe à l’aider à identifier l’objet mystérieux trônant en sa maisonnée. Quelle est donc son histoire ? :

20190502_174909

“Qu’est-ce que c’est ?” : une proposition de Sandrine

Sandrine, interloquée par les photos de Maki/åbäke (not from the studio) … :

… Propose l’interprétation suivante :

Photo 2 : reste de pièces en argiles cuitent dans le four éphémère construit par Gilles et Christine

Photo 4 : Corde prête à l’emploi 🙂

Photo 10 : anciens sièges du café théâtre

photo 15 : carrelage douches apparts

Photo 24 : Mât utilisé pour le spectacle de 2000 “le voyage vers ITAC”

Photo 25 : Serre construite par le Centre de Jour

Photo 26 : Match de foot à Borodougou avec Loïc, Damien, Johan, Romain, Romain, Selim.

A son tour Sandrine appelle tous les Sherlock Holmes en herbe à l’aider à identifier l’objet mystérieux trônant dans son bureau boulevard Splingard. Quelle est donc son histoire ? :

Resized_20190611_084815

Images de la septième séance de l’atelier patrimonial mensuel

Ce 12 juin 2019 a eu lieu la sixième séance de l’atelier mensuel consacré à la fabrique à l’échelle 1 d’une charrette ayant circulé au XIVe siècle sur des routes non loin des Maisons, et permettant aux plénipotentiaires du Royaume de France de rallier le lieu de négociation avec les envoyés du Royaume anglais pour convenir d’un traité de paix durable.

Cet atelier est animé par Christophe, chef de service de la Maison du Cirque et de la Maison du sport. Spéciales dédicaces à Fabrice qui a prêté un bon coup de mains.

Découvrez les images réalisées à cette occasion :

Quand la joie sort de sa boîte (images de l’atelier arts plastiques du Centre de Jour)

Après la Maison Vive mercredi, ce 11 juin les jeunes du Centre de Jour ont pris leur rôle de commissaire d’exposition très à cœur.

Grande motivation de tous les côtés.

Nous remercions Louise et Elodie du FRAC Grand Large Hauts-de-France d’être venues parmi nous pour élaborer le choix des œuvres et leur installation dans une maquette représentant la salle ou seront présentes les créations grandeur nature en septembre, sur le site du FRAC Dunkerque.

Ce fut encore de belles rencontres et de formidables échanges.

(Images et texte de Sylvie, professeur en arts plastiques du Centre de Jour et de la Maison Vive).

Itinérance Sénégal Mars – Juillet 2019 (lettre d’Alison) : “Les moments forts”

On a passé une semaine à Mako.

Pendant cette semaine nous avons rencontré des personnes, on a fait du canoë et on s’est baigné dans le fleuve et on a été aussi se baigner dans la piscine. On a fait à manger pour nous tous.

Après cette semaine à Mako, nous sommes retournés à Kedougou. Mon tuteur est venu me chercher, de là on est arrivé à Bandafassi. Toute la famille de mon tuteur était contente que je sois revenue chez eux, moi aussi j’étais contente .

2 jours après que je suis arrivée en famille, j’ai appeler mon éducateur Baptiste pour savoir si je pouvais fêter mon anniversaire avec la famille . Baptiste a accepté, de là on a commencé à préparer mais on a dû rappeler Baptiste mais il n’a pas répondu du coup j’ai annulé. Heureusement que Bokar, le neveu de mon tuteur, m’a faite une surprise ; le soir même de mon anniversaire il y avait une soirée dansante, nous y sommes tous allés ! Le neveu de mon tuteur m’a payé l’entrée et des boissons. On a bien rigolé et dansé. On a prises plein de photos et de vidéos. J’oublierai jamais ce qu’ils on fait pour mes 17 ans.

Quelques jours plus tard, Baptiste à appelé mon tuteur pour qu’il me dépose à Kedougou. J’était pas bien, je ne voulais pas partir de chez eux. De là, avec mon tuteur on a rejoint Baptiste et Kady au campement où ils étaient installés. On a dormi une nuit au campement à Kedougou.

Le lendemain on a pris la route, on est parti à Sally. On a loué une maison à deux minutes de la plage. Pendant cette semaine, nous sommes allés à la plage tous les jours, nous sommes allés dans l’eau et on a fait des arches en équilibre avec des cailloux. C’était drôle et Baptiste nous a mis en autonomie pendant trois jours.

Après la semaine passée à Sally à côté de la mer, nous sommes allés chercher Josèphe Bako. De là, nous sommes partis dans une maison à Palmarin située juste en face de la mer. On a été accueilli par Fatou, la dame qui loue la maison et par ses enfants aussi. Le jour-même  de notre arrivée à Palmarin, Audrey, Lorenzo, Djeneba et moi sommes allés à l’eau avec aussi les enfants de Fatou.

Le lendemain, Josèphe Bako a commencé les entretiens. Trois jours après que nous sommes arrivés à Palmarin ; on a visité une maison en bois qui a été construite dans un Baobab. Ensuite nous sommes rentrés à la maison.

Le lendemain nous avons déposé Josèphe Bako et Kady dans un bar et nous sommes partis voir Nebeday, une association pour planter des arbres. Ensuite nous sommes repartis chercher Bako et Kady. Baptiste, Audrey, Lorenzo, Djeneba et moi sommes rentrés a pieds par la plage pour faire des vidéos de nous avec la pollution.

Deux jour plus tard, on a aidé Bako à faire sa valise et nous l’avons amené à une station de taxis pour qu’il reparte.

Le lendemain nous avons repris la route et nous sommes retournés à Sally. Baptiste nous a remis en autonomie pendant trois jours. Baptiste, Lorenzo , Audrey , Djeneba et moi avons faite une tarte aux fraises et aujourd’hui un bon gâteau au chocolat.

Alison