Archives de catégorie : La maison des découvreurs

La maison des découvreurs

Olympiades des Maisons 2024

Ce 16 juillet, les Maisons ont concouru toute la journée sur le site de la Ferme de Berthinghen dans le cadre des “Olympiades 2024” organisées par le Centre de jour.

Découvrez le programme conçu par Jacques, membre de l’équipe éducative. Un grand merci à Alicia, Romane, Joel, Kevin, Mathieu, Nicolas, Olivier et Olivier, Pierre, pour sa mise en œuvre :

Estha Essombe nous a fait l’honneur de marrainer cet événement. Grand merci Madame.

Maxime Beaumont a écrit un message d’encouragement que les enfants et les équipes ont découvert sur ce parcours olympique.

Un grand merci aussi à la société “Airspire” (tenues et drapeau portés par l’équipe “Utopia” de la Maison des Découvreurs), la Communauté d’agglomération du Boulonnais (prêt de la mascotte officielle des “Jeux Olympiques Paris 2024”), le Conseil départemental du Pas-de-Calais (don de frisbees), la société “Opalmed” (prêt de fauteuils roulants pour l’épreuve paralympique).

Madame Beugnet a remis aux enfants les médailles au terme du classement respectif de leurs équipes.

Découvrez les photos réalisées par Christophe, chef de service de la Maison du Cirque et de la Maison du Sport, tout au long de la journée :

Découvrez les films réalisés par Christophe :

Textes et images du spectacle “L’utopisme d’un explorateur. L’ambition du jeune Henri Theodore Muller”

Sixième et dernier moment fort de notre festival annuel Les Journées d’Enfance 2024 ; le spectacle “L’utopisme d’un explorateur. L’ambition du jeune Henri Theodore Muller” en la salle “Le Phenix” d’Outreau ce 5 juillet 2024.

Le spectacle de cette année a été particulièrement éprouvant dans sa préparation, mais le résultat s’est révélé incroyable au-delà de mes attentes, les enfants ont été formidables, époustouflants et vraiment rayonnants sur scène, quel bon moment passé !

Un grand merci à eux et merci aux professeurs d’atelier, nous avons réussi ensemble ce spectacle qui restera gravé dans nos mémoires et merci à Laurent notre artiste invité sans oublier tous les techniciens de plateau.

Passez de bonnes vacances les enfants et revenez nous en pleine forme pour la rentrée.”

(Texte de Romuald Pierru, metteur en scène du spectacle et professeur de cirque à la Maison du Cirque).

Une première pour ma part et quelle fantastique aventure. Les enfants ont été de véritables artistes, à la fois pour l’écriture des chansons que pour leur interprétation. L’émotion était largement au rendez-vous. Un immense bravo à tous les enfants aux intervenants, aux équipes et un immense merci pour ce que vous nous avez procuré. Soyez fiers de vous les minots !

(Texte de Christophe Henon, professeur de musique de la Maison de la Musique).

Le spectacle a été une forte émotion… Mes petits loups m’ont encore vraiment impressionnée.
Ils sont partis de rien ils ne connaissaient absolument pas cet outil de travail… Le fameux hamac !!
Jusqu’à la dernière séance ils n’ont rien lâché ils m’ont fait confiance et ça c’est peut être le plus beau retour d’amour de leur part.
Encore merci à toute l’équipe c’était fort en émotions
🙏🙏”

(Texte de Carine Pochet, professeure de yoga de la Maison du Sport et du Bien-être).

C’était une très belle année aux MECOP pour l’atelier théâtre du centre de jour. Les jeunes se sont surpassés sur scène et ont présenté 4 saynètes qui forment un fil rouge imaginé à partir des propositions des enfants.

Il y a quelques mois, Romuald, metteur en scène du spectacle, a proposé au groupe théâtre de devenir les petits explorateurs qui accompagneraient l’artiste invité (Laurent Lefebvre), explorateur en chef. Les idées ont rapidement fusé au sein du groupe. Dès le départ, nous avons travaillé avec une volonté très marquée de profiter de la présence d’un comédien professionnel (que les enfants avaient vu à l’œuvre durant l’année à travers les spectacles “Magnus, le Chasseur de Dragons” ou encore “SPLIT”), pour jouer et interagir avec lui.

Rapidement, à l’écriture, on a souhaité que les enfants deviennent les héros de l’aventure et qu’il y ait un arc narratif important, raconté tout au long du spectacle. Il fallait que le groupe vive une aventure, à la fois physiquement (les pièges, les sables mouvants, la jungle, les animaux…) et moralement avec des tensions parmi les explorateurs. Ainsi, le personnage du chef est présenté comme maladroit, pas toujours très compétent et même souvent malintentionné. C’est un de ces “méchants attachants” qui ne réussissent jamais leur coup et qui ne sont méchants que parce qu’ils sont blessés et ne savent pas réagir autrement.

Une méchanceté superficielle qui s’estompe à la fin lorsque le groupe s’accepte enfin tel qu’il est et apprend à fonctionner en dépit d’aspirations contraires et de défauts à la peau dure : un microcosme utopique où l’entraide et l’acceptation font loi.

(Texte de Manuel Pacques, professeur de théâtre du Centre de jour).

Durant un an les enfants ont approfondi l’enseignement des arts martiaux vietnamiens : le Võ cổ truyền (qui signifie art martial traditionnel et ancien). Ils se sont initiés au maniement du côn (bâton long en bambou) qui était utilisé à l’époque par les paysans dans les champs comme outil de travail et comme arme de défense. A chaque cours par la transmission de l’histoire des arts martiaux vietnamiens les enfants ont su trouver l’inspiration et la motivation tout en respectant les codes martiaux leur permettant ainsi d’offrir au cours du spectacle de fin d’année une magnifique représentation. Encore félicitations à eux pour leur persévérance et leur posture martiale.”

(Texte de Nicolas Berthelemy, professeur de Việt Võ Đạo de la Maison Vive).

Quelques lignes spécialement dédicacées aux jeunes de toutes les unités et pour tous les encadrants qui dans l’ombre des coulisses encouragent les enfants à donner le meilleur d’eux même ! C’est le résultat de toute une équipe et je suis particulièrement fière de mes danseurs !! Ils se sont montrés à la hauteur et ont assuré le show ! Je reconnais mon exigence pour qu’ils puissent révéler par la Danse tout ce qu’ils ont retenu : la cohésion, le partage, le plaisir de danser et de donner de la joie à tous ceux présents dans la salle vendredi soir. Fière de vous tous Bravo 🎉”

(Texte de Marine Vigneron, professeure de Hip hop de la Maison de la Danse).

Découvrez les images réalisées par Lumina Henon, cheffe de service de la Maison des Découvreurs et de la Maison de la Musique :

Découvrez les images transmises par Marine Vigneron :

Spectacle de la Maison des Enfants de la Côte d’Opale

Ce vendredi soir, avec mon épouse, directrice de l’école Pauline Kergomard – Jean Macé, qui accueille des enfants de la MECOP, nous avons assisté à un extraordinaire spectacle.

Toutes mes félicitations aux élèves, aux professeurs, aux intervenants, à Mme Beugnet, directrice et au personnel de cette belle structure qui agit pour les enfants.

“L’utopisme d’un explorateur” est spectacle tout en poésie et en féérie !

Merci pour ce voyage !!!

(Texte de M. Sebastien Chochois, maire d’Outreau, sur sa page Facebook).

Découvrez les images réalisées par l’équipe de M. Chochois :

Découvrez les films réalisés par Bruno Defachelle, chef de service du DMAD DARF et de la Maison de la Danse :

Film et images des “Grandes tables de la ferme”, 2 juillet 2024

Quatrième moment fort de notre festival annuel Les Journées d’Enfance 2024 ; notre rassemblement annuel avec les anciennes et les anciens de notre institution.

Cette année, nous avons salué Marie-Jo, maîtresse de maison de la Maison de la Danse pour son départ à la retraire bien mérité.

Découvrez le film et les et images réalisés à cette occasion par Bruno, Defachelle chef de service du DMAD DARF et de la Maison de la Danse :

Découvrez les images réalisées par Eric Laplace :

Inauguration de la “Maison qui frissonne”

Troisième moment fort de notre festival annuel Les Journées d’Enfance 2024 ; l’inauguration ce 2 juillet de la Maison qui frissonne.

Claire Beugnet et Emmanuel Paris ont remercié les partenaires ayant rendu possible la création de cette structure sise au 130, boulevard Raymond Splingard à Outreau : Monsieur Philippe Morel (association Foyer Educatif de la Côte d’Opale), Monsieur Nicolas Priest (entreprise Inelys), Monsieur Heniu Dyduch (Fondation Marc Rohrbach sous l’égide de la Fondation de France), Madame Keren Detton (Fonds Régional Grand Large – Hauts de France), Madame Viliina Koivisto et Monsieur Mark Nixon (Neon studio), Madame Blandine Roselle (association Kraft), Messieurs Alex et Christophe (association Hors série), Messieurs Ghislain Leleu, Andy, Julien, Ludovic, Manuel (entreprise Novebat), Bruno, Jérôme, Hugo, Thierry et les enfants.

Maki Suzuki a lu la lettre de Viliina et Mark, concepteurs de la “Maison qui frissonne”, lettre écrite pour cette inauguration :

Chers tous,
Je m’appelle Mark Nixon et avec Viliina Koivisto nous formons NEON, un studio basé au Royaume-Uni qui travaille entre l’architecture, l’art et le design. Tout d’abord, nous sommes désolés de ne pas être là pour célébrer avec vous aujourd’hui, mais nous avons écrit quelques mots que nous aimerions partager avec vous tous en cette grande occasion.
L’un des plus beaux aspects de notre vie professionnelle réside dans les opportunités qui se présentent à nous. Lorsque nous avons reçu un mail d’Emmanuel, nous devons avouer que nous ne connaissions pas grand-chose de la Côte d’Opale, de Boulogne sur Mer ou de la MECOP. Si nous avons été époustouflés par l’histoire de la ville et la beauté de la nature environnante, les moments passés avec les enfants et le personnel des différentes maisons de la MECOP sont ce dont nous retiendrons le plus chaleureusement de cette époque. Nous avons été frappés par la curiosité et l’enthousiasme dont les enfants ont fait preuve envers nous, NEON et les projets du projet Shiver House. Nous espérons que les conversations que nous avons partagées pourront encourager, maintenant ou à l’avenir, à montrer qu’il est possible d’être différent et de suivre ses passions et ses curiosités dans la vie.
Pour nous, « Shiver House » a été l’une de ces passions et curiosités. Nos premières expériences cinétiques ont eu lieu il y a plus de 10 ans et il s’agit de la troisième itération entièrement réalisée de ce projet particulier. Notre studio regorge désormais d’expériences, certaines réussies et d’autres moins réussies ! La première version de la Shiver House était en Finlande et la seconde dans le parc du Louvre à Lens et la prochaine sera installée dans les Snowy Valleys en Australie. Chaque version fait progresser les techniques de construction et les détails techniques et chacune ne serait pas possible sans une équipe de personnes pour aider à concevoir et à construire le projet. Nous tenons à ce moment à exprimer notre gratitude à l’équipe en France sans laquelle nous n’aurions pas pu réaliser ce projet, Claire, Emmanuel et Thierry de MECOP, Alex et Christophe qui ont construit la charpente, l’équipe de Novebat qui a préparé le chantier et fondations et Blandine de Kraft qui a géré le projet. Merci à tous!
Un peu sur l’idée derrière le projet… Shiver House est une structure cinétique « semblable à un animal » qui se déplace et s’adapte en réponse aux forces naturelles environnantes. Il y a 1 300 pétales contrebalancés dans la structure et chacun se déplace vers le haut ou vers le bas au gré du vent pour protéger l’intérieur. Parce que le vent est si changeant, le projet ne sera plus jamais le même en deux instants. Nous aimons penser que Shiver House est presque comme un être vivant affichant différents états émotionnels tels que le calme, l’excitation et la colère.
Même si « Shiver House » a été admirée par des millions de personnes sur Internet, vous pouvez vivre ce projet dans votre vie de tous les jours. Peut-être que de temps en temps, les enfants et le personnel de MECOP pourraient profiter d’un moment avec la Shiver House qui se trouve désormais dans leur parc et regarder la structure se transformer d’instant en instant et contempler en même temps la transformation de leur propre monde intérieur.
Je vous souhaite à tous une merveilleuse fête aujourd’hui, Mark et Viliina
.”

Découvrez les films réalisés par Bruno Defachelle, chef de service du DMAD DARF et de la Maison de la Danse :

Découvrez les photos réalisées par Bruno :

Formules 1 sur la Liane

Premier moment fort de notre festival annuel Les Journées d’Enfance 2024 ; sur la Liane, fleuve parcourant Boulogne-sur-Mer, ce 28 juin un tournoi de bateaux conçus et réalisés par chaque Maison co-organisé par le BCK et notre association.

Cette année lors de la finale, la Maison du Cirque a remporté le trophée (pilote du bateau : Ethan), la Maison de la Musique est deuxième (pilote : Dogan), le Centre de jour troisième (pilotes : Dany et Lukas).

La coupe des vainqueurs sera mise en jeu la saison prochaine, à l’occasion de l’édition 2025.

Merci à notre partenaire le BCK qui a rendu possible cette joute fluviale et notamment à Olivier, arbitre de cette compétition.

Madame Beugnet, directrice de notre association, a remis à chaque participant les distinctions honorant le panache des Maisons.

Découvrez les images réalisées par Eric Laplace :

Premier week-end de l’Eté

Ce 22 juin, les jeunes ont construit des cabanes dans la forêt d’Ecault. Le dimanche 23 juin, nous les avons inauguré en prenant un pique nique a l’intérieur de celles-ci, puis nous avons fait travailler les cuisses en faisant de la Rosalie dans la ville du Touquet. Enfin, les jeunes ont pu également profiter du soleil sur la plage.”

(Texte et images d’Emilie, membre de l’équipe éducative de la Maison du Sport).

Affiche du spectacle “L’utopisme d’un explorateur. L’ambition du jeune Henri Theodore Muller “

Festival Les Journées d’enfance 2024 ; les enfants présentent sur la scène du « Phenix », à Outreau, les créations travaillées tout au long de l’année avec leurs professeurs d’atelier, sous la direction de Romuald Pierru.

Les professeurs d’atelier par ordre alphabétique : Nicolas Berthelemy (viet vodao), Christophe Henon (musique), Manuel Pacques (théâtre), Romuald Pierru (cirque), Carine Pochet (yoga), Yann Pochet (savate française), Marine Vigneron (danse hip-hop). Artiste invité : Laurent Lefebvre.

Spectacle « L’audace d’un excentrique » le 5 juillet à partir de 20h, salle Le Phenix, rue du Biez à Outreau.Visualisez et téléchargez l’affiche en cliquant sur l’image ci-dessous :

Terrassement qui frissonne

Ce 10 juin, Julien et Manuel ont commencé le chantier permettant de construire les fondations de la “Maison qui frissonne“.

Première étape : le terrassement. Pour établir l’exacte mesure de la terre à excaver, Manuel a utilisé un laser.