Archives de catégorie : Le service d’intervention pour le maintien a domicile et de retour progressif en famille

Le service d’intervention pour le maintien a domicile
et de retour progressif en famille

“Utopia”, le film

Rémy Boiron, metteur en scène et artiste, a réalisé à l’automne 2023 une résidence soutenue par la Fondation Daniel et Nina Carasso permettant aux enfants d’exprimer leurs visions d’un autre monde.

Découvrez le fruit de ces cogitations. Le film sera présenté en présence de Rémy aux enfants et aux équipes ce 26 mars au café-théâtre Michel Lafont, espace scénique de notre association :

Images du spectacle “Tout va bien”

Ce mardi  19 mars au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Quentin a proposé aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation de “Tout va bien”,  formidable création clowno-cascadeuse célébrant la constatation selon laquelle rien n’est joué d’avance.

Le personnage incarné par Quentin est certes dans le constant quiproquo, mais par sa fantaisie parvient à enjoliver cet état d’à peu près. Tout y passe : de la compétition en boîte de nuit pour s’endormir aux aléas d’une garde de bébé, de la difficulté d’être en toilettes publiques à l’apprentissage de l’art d’envoyer une boule de bowling, le personnage de Quentin raconte avec talent les affres de l’existence, de l’effort pour vivre ensemble cahin-caha.

Acrobate de bien des manières – vocale, athlétique, Quentin incarne façon Tex Avery et a emmené les enfants et les équipes dans une douce dinguerie jubilatoire. Le jeu avec la salle fut particulièrement apprécié.

L’après-midi de ce mercredi 20 mars, Quentin et Paul ont rencontré les enfants du Centre de Jour pour dialoguer ensemble sur le plaisir de s’exprimer en chant, en mime, en acrobatie. Une seconde représentation de “Tout va bien” fut présentée aux enfants et aux équipes ce mercredi soir.

Découvrez les images réalisées avec l’aimable autorisation de Quentin par Bruno, chef du DMAD DARF et de la Maison de la Danse :

Découvrez les images réalisées avec l’aimable autorisation de Quentin par Pierre, membre de l’équipe éducative du Centre de jour, le 20 mars après-midi :

Bravo Thiméo !

Ce 2 mars, Thiméo a participé aux championnats de France handisport en athlétisme où il a fini premier de la course à pieds dans sa catégorie d’âge et sur une distance à parcourir de 1000 mètres“.

(Texte de Marie-Olivia, membre de l’équipe éducative du DMAD DARF).

Découvrez les images réalisées par le père de Thiméo :

Découvrez le film de cette course :

Images du spectacle “Yoko la méduse amoureuse d’un sac plastique”

Ces 20 et 21 février au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, la compagnie “Pliezbagage” a proposé aux enfants et aux équipes sa création Yoko la méduse amoureuse d’un sac plastique.

Poétique, gracieuse, envoutante, cette histoire d’un amour improbable entre Yoko et Tchip a emmené le public dans des abysses de félicité.

Certes la vie sous-marine n’est pas plus facile qu’à la surface : la difficulté de s’affirmer face à une mère castratrice, celle de se faire apprécier malgré sa condition de déchet, la peur de l’inconnu ; tous ces sentiments que nous humains connaissons si bien, les espèces aquatiques incarnées sur scène les vivent aussi.

Les enfants et les adultes ont apprécié la beauté des gestes, la vivacité des répliques, la qualité des visuels. Un beau dialogue s’est installé au terme de la représentation, les enfants posant moult questions aux artistes.

Mercredi 21 février, avant la seconde représentation, Pliezbagage a proposé un atelier aux enfants du Centre de jour et de la Maison de la Musique.

Découvrez les images réalisées le 21 février par Bruno, chef de service du DMAD DARF et de la Maison de la Danse avec l’aimable autorisation de Pliezbagage :

Arrivée de dunes magnétiques

Ce 23 février, les modules de l’œuvre de Io Burgard exposés à Dunkerque sont arrivés à la Ferme pour y trouver leur place définitive dans le “Jardin d’Elisabeth“.

L’inauguration de cette structure artistique praticable aura lieu le 15 mai prochain.

Un grand merci à M. Debuire et son équipe qui au LAAC ont supervisé le chargement des modules.

Découvrez les images de la livraison des dunes magnétiques ce jour :

Conférence du jeudi : Chloé Colpé

Ce 1er février, Chloé Colpé, chercheuse, a présenté l’étude réalisée pour l’Observatoire National de Protection de l’Enfance avec des jeunes de Maison d’enfants dont notre association.

Pour écouter la conférence, c’est ici.

“L’audace d’un excentrique” : le film

La saison culturelle 2022-2023 avait pour thème “Énergie(s)” : tout au long de l’année les enfants et les jeunes de notre institution ont préparé dans le cadre de leurs ateliers bi-hebdomadaires le spectacle exprimant cette quête.

Ci-après les créations des enfants, mises en récit par Romuald Pierru et filmées sur la scène “Le Phenix” d’Outreau le 7 juillet 2023 par TL Régie Technique :

Conférences du jeudi : Maison Des Adolescents

Ce 7 décembre dans le cadre de nos “Conférences du jeudi” à l’attention des équipes de nos Maisons, l’équipe de la Maison Des Adolescents site de Boulogne-sur-mer a présenté ses raisons d’être et d’agir, le public avec lequel elle travaille, son organisation et les possibilités d’actions réalisées avec notre association.

Pour écouter la conférence, c’est ici.

Images du spectacle “YOLO”

Ces 5 et 6 décembre au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, le groupe YOLO a proposé aux enfants et aux équipes les chansons de sa composition.

Bondissantes, euphorisantes, fraternisantes ; ces deux soirées furent pour toutes et tous un bonheur comme nul autre pareil. Enfants, adultes, ont dansé au rythme des mélopées cuivrées de YOLO, au son des guitares et rythmique.

Les chansons de YOLO racontent l’amitié, les moments de peu qui sont si importants pour goûter à la joie, le plaisir d’être ensemble, la honte du harcèlement scolaire.

Ce fut une chance de pouvoir savourer le son d’une clarinette, d’un trombone, d’une trompette, d’un saxophone petit ou grand et c’est toujours une grâce de retrouver nos chers amis musiciens.

Mercredi 6 décembre, avant la seconde représentation, YOLO a proposé un atelier musical aux enfants du Centre de jour et de la Maison de la Musique.

Merci beaucoup pour ces cadeaux de fin d’année et joyeux anniversaire Christophe.

A bientôt YOLO, au plaisir.

Découvrez les images réalisées ces 5 et 6 décembre avec l’aimable autorisation de YOLO.

Ce 5 décembre, les films furent réalisés par Caroline, éducatrice de l’équipe du DMAD DARF :

Les photos furent réalisées par nos soins :

Le 6 décembre, les films et photos furent réalisés par Bruno, chef de service de la Maison de la Danse et du DMAD DARF :

Les lettres de Shila et Le petit journal de Bombay, un partenariat enrichi

Chers enfants, comment allez-vous ?

Je sais que vous pensez sérieusement aux fêtes de Noël et du nouvel an qui approchent, et aussi aux vacances bien méritées.

Ici, au Kerala, les fêtes sont très nombreuses, la plus importante reste la fête d’Onam qui a lieu fin août début septembre, cependant chaque ville et chaque village a sa fête.

Les fêtes, par milliers au Kerala, ont lieu de septembre à juin. Nous sommes dans un pays qui adore la fête.

Je suis personnellement invitée à participer à de nombreuses festivals, ils occupent une grande partie de ma vie bien remplie.

J’ai su que mes admiratrices et admirateurs, grands et petits, viennent de loin pour me voir, de France, de Bombay… Je les en remercie, soit avec un gros bisou du bout de ma trompe, ou d’une petite caresse sur la tête avec mon oreille, ils en sont tous ravis.

Sassi m’a informée qu’Isabelle du petit journal de Bombay, ainsi qu’Elisabeth et Henri ont reçu un accueil royal chez Mister Hari Namboodiri, leur donnant des clés pour comprendre notre culture multi millénaire, leur faisant visiter sa maison de plus de trois cent ans et son jardin plein de symboles ainsi que mon petit pré.

Cette chance est grande, car dans un passé récent, la maison des brahmanes n’était pas accessible aux non brahmanes.

Hari leur a donné les explications pour bien comprendre les festivals, celui du Temple de Devi à Kumaralanoor, où ils m’ont retrouvée et celui du Temple de Shiva à Vaikom où il leur a conseillés de se rendre en ce moment du festival.

Ils ont suivi à la lettre les conseils de Mister Hari, je peux vous dire qu’ils ont été complètement émerveillés par le faste et la beauté de ce festival, l’un des plus grands du Kerala.

C’était le 7e jour de la fête qui dure 12 jours… Des indices permettent de le savoir : il y avait sept éléphants mâles, avec leurs superbes défenses, participant à la procession, tous richement habillés.

Les murs qui entourent le temple avaient 7 rangées de lampes à huile toutes allumées, indiquant aussi que nous étions bien le 7ème jour. Les yeux de tous brillaient d’admiration.

Il était judicieux que leur venue soit le 7ème jour, car le 12ème et dernier jour, celui où participent 12 éléphants mâles et où les 12 rangées de lampes sont toutes allumées, couvrant l’ensemble des 4 murs du temple, il est très difficile d’approcher car la foule est trop dense.

Ce temple de Vaikom est historique car, il y aura cent ans l’année prochaine, il a été le lieu d’une des premières luttes non violentes en Inde pour que tous puissent rentrer dans le temple, même les “dalits” ou intouchables, comme on disait à l’époque… Que tous sans exception aient accès au temple.

Cette manifestation a duré plus de 600 jours, et même le mahatma Gandhi est venu soutenir cette action non violente.

Je vous ai compté cette belle histoire dans une précédente lettre.

Autant vous dire qu’Isabelle a beaucoup apprécié cette immersion dans la culture et dans l’histoire du Kerala.

Elle souhaitait me rencontrer, elle a pu en même temps se plonger dans notre si beau pays, si vert et plein de couleurs, ce Kerala appelé le “god’s own country“.

Cette rencontre a permis de renforcer les liens de partenariat et d’amitié qui nous unissent depuis plus de deux ans.

J’ai été, bien sûr, très honorée de recevoir Isabelle, de voir l’intérêt qu’elle nous porte.

Elle nous a présenté dans un très bel article en septembre 2021, les enfants de Boulogne, les maisons et moi l’éléphante philosophe.

Ce temps de rencontre est une réelle richesse car, pour moi, la richesse est avant tout dans la qualité de nos relations.

Je vous souhaite, chers enfants, de très belles fêtes de Noël et du nouvel an.

Je vous fais de gros bisous

Shila