Archives de catégorie : Le service d’intervention pour le maintien a domicile et de retour progressif en famille

Le service d’intervention pour le maintien a domicile
et de retour progressif en famille

Images du spectacle « Notre-Dame de Paris, l’autre comédie musicale »

Ce mardi  14 janvier au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Marie-Emilie et Jean-Luc ont proposé aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation de Notre-Dame de Paris, l’autre comédie musicale, création fantasque revisitant la célèbre comédie musicale éponyme.

“Pourquoi pas à notre tour incarner Esmeralda, Frollo, Phoebus, Quasimodo ?” se lancent comme défi nos deux compères, Martine et Gilles.  Evidemment, il en faut du temps à répéter ensemble pour assumer ces personnages légendaires, inventés par Victor Huguo. Et Martine et Gilles, l’une au chômage et accaparée par l’accompagnement de sa mère, alitée, et l’autre employé dans une petite entreprise dont l’employeur pose des exigences de plus en plus élevées, n’ont que peu de temps à eux. A cela s’ajoutent des différences de sensibilités, que notre duo peine à harmoniser malgré leur attachement réciproque et sincère.

Le public assiste aux tentatives tantôt maladroites, tantôt maîtrisées pour fonder cette nouvelle comédie musicale et, qui sait ?, pouvoir ainsi rallier Paris et vivre enfin une autre vie ; la vie rêvée. Martine, enthousiaste, gracile, révèle des talents insoupçonnés pour mettre en oeuvre les préceptes du grand Stanislavski. Gilles compose des chansons futées, exacerbant les traits (les tares ?) d’Esmeralda, de Frollo, de Phoebus, de Quasimodo.

Jouée avec un second degré imparable façon Les Deschiens, “Notre-Dame de Paris, l’autre comédie musicale” est une comédie sociale qui a entraîné enfants et adultes du café-théâtre dans la joie, la fantaisie, parvenant à faire rire aux éclats tant les scènes peuvent être désopilantes.

L’après-midi de ce mercredi 15 janvier, Marie-Emilie, Jean-Luc et Mathieu, régisseur du spectacle, rencontrent les enfants du Centre de Jour pour dialoguer ensemble sur le plaisir du jeu. Une seconde représentation de “Notre-Dame de Paris, l’autre comédie musicale” sera présentée aux enfants et aux équipes ce mercredi soir.

Découvrez les images réalisées ce 14 janvier :

Découvrez le film réalisé par Eric, membre de l’équipe éducative de la Maison du Cirque, le 15 janvier :

Images du spectacle “Caillasse”

Ce mardi  17 décembre au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Rémi et Rémy ont proposé aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation de Caillasse,  formidable création clowno-cascadeuse célébrant la constatation selon laquelle rien n’est joué d’avance.

Les deux compères sont certes enjôlés, mais par leur fantaisie parviennent à enjoliver cet état d’enfermement. Tout y passe : de la compétition pour s’endormir aux menaces et réconciliations acrobatiques, de la complicité chorale aux différents que seuls des joutes oratoires peuvent modérer, Caillasse raconte avec talent les affres de la coexistence contrainte, de l’effort pour vivre ensemble, du suspens d’être deux à devoir s’accommoder.

Acrobates de bien des manières – vocale, athlétique, les deux personnages incarnés façon Tex Avery ont emmené les enfants et les équipes dans une douce dinguerie jubilatoire. Le jeu avec la salle fut particulièrement apprécié.

L’après-midi de ce mercredi 18 décembre, Rémi et Rémy rencontrent les enfants du Centre de Jour pour dialoguer ensemble sur le plaisir de s’exprimer en chant, en mime, en acrobatie. Une seconde représentation de Caillasse sera présentée aux enfants et aux équipes ce mercredi soir.

Découvrez les images réalisées ce 17 décembre :

Évaluation du parcours des enfants et des jeunes depuis mai 2019

Ce mois de novembre 2019, les équipes des Maisons ont travaillé comme chaque six mois à la rédaction d’un document clé de notre champ professionnel, appelé le “Document Individuel de Prise en Charge” (DIPC). Ce document permet de faire un point sur le parcours de l’enfant ou du jeune accueilli ; notre association a érigé pour règle d’associer celui-ci à ce bilan semestriel.

A cette occasion, et sur proposition du Conseil scientifique (voir sous-partie “II.B. Présentation des résultats statistiques du questionnaire proposé aux enfants et aux jeunes”), l’association a expérimenté pour la cinquième fois l’outil évaluatif développé en interne, permettant de comparer chaque six mois les parcours des enfants et des jeunes selon les grandes rubriques organisant notre travail éducatif.

Une fiche a été distribuée aux équipes  du Centre de Jour, de la Maison du Cirque, de la Maison de la Danse, de la Maison des Découvreurs, de la Maison du Sport et de la Maison Vive :

Cette fiche a été remplie pour chaque enfant et jeune des Maisons précitées.

Les résultats, pour cette vague de novembre 2019, sont les suivants (77 fiches ont été traitées ; les enfants arrivés trop récemment dans nos effectifs, et les jeunes des studios et du service de maintien à domicile qui ne pratiquent pas systématiquement les activités culturelles de notre association, ne sont pas pris en compte).

I. Tendance générale ; les évaluations formulées par les équipes (en pourcentage) : 

(N.B : Nous surlignons le plus haut pourcentage obtenu).

“La situation s’est dégradée depuis 6 mois” : 17,1.

“La situation s’est améliorée depuis 6 mois, mais n’est pas encore satisfaisante” : 22,8.

“La situation s’est améliorée depuis 6 mois et donne satisfaction” : 25,2.

“La situation n’a pas évolué depuis 6 mois (satisfaisant)” : 14,5.

“La situation n’a pas évolué depuis 6 mois (insatisfaisant)” : 20,2.

II. Au cas par cas ; les thèmes, avec le plus haut pourcentage obtenu pour chacun d’eux  :

(N.B : Nous surlignons le plus haut pourcentage obtenu pour l’ensemble des thèmes).

“Le jeune et l’école” : La situation s’est dégradée depuis 6 mois (28,8).

“Le jeune et les liens familiaux” : La situation n’a pas évolué depuis 6 mois (insatisfaisant) (38,4).

“Le jeune et les soins” : La situation n’a pas évolué depuis 6 mois (satisfaisant) (28,5).

“Le jeune et l’éducation” : La situation s’est améliorée depuis 6 mois, mais n’est pas encore satisfaisante (27,2).

“Le jeune et l’activité culturelle” : La situation s’est améliorée depuis 6 mois et donne satisfaction (29,9).

Nous mobilisons cette fiche chaque six mois, à l’occasion des DIPC, afin d’être en mesure de dégager des tendances quant à la qualité des parcours des enfants et des jeunes de notre association, ainsi que des corrélations statistiques entre les différents thèmes de notre travail au quotidien avec eux : école, liens familiaux, soins, éducation (au sens de l’apprentissage du comportement en société), activité culturelle.

“Notre joie demeure” : le film

La saison culturelle 2018-2019 avait pour thème Y’a d’la joie ! : tout au long de l’année les enfants et les jeunes de notre institution ont préparé dans le cadre de leurs ateliers bi-hebdomadaires le spectacle exprimant de bien des façons les fondamentaux de nos rapports au monde.

Ce spectacle, intitulé Notre joie demeure et présenté en public le 5 juillet 2019 à Outreau, est visionnable dans son intégralité  ici :

En avant-première

Ce 23 novembre, les Maisons (Maison du Cirque, Maison de la Danse, Maison des Découvreurs, Maison de la Musique) ont présenté en publique leurs premières créations au Palais des sports pour fêter le trentième anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant.

Cette animation s’inscrit dans le cadre de la semaine de la parentalité, organisée par la Mairie de Boulogne-sur-mer. Merci à l’équipe.

Rendez-vous le 3 juillet 2020 pour admirer le travail initié à son achèvement.

Découvrez les images réalisées ce jour en photos… :

… Et en vidéos (la première d’Eric, membre de l’équipe éducative de la Maison du Cirque, les suivantes par nos soins) :

 

 

Les Découvreurs ont la banane

Voici quelques photos de notre séance hebdomadaire au Center Training avec Yann ce jeudi 21 novembre, préparant la prestation au Palais des Sports de Boulogne-sur-mer samedi 23.

Avec quelques acrobaties de ma part en prime qui ont bien fait rire les jeunes.

Pour finir, après l’effort, le réconfort avec un délicieux gâteau au chocolat et à la banane.

(Texte et images de Manon, membre de l’équipe éducative de la Maison des Découvreurs)

Samedi 23, le Palais des sports accueille parents, enfants pour fêter le trentième anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant. Maison du Cirque, Maison de la Danse, Maison des Découvreurs, Maison de la Musique présenteront sur scène à partir de 14h30 les créations issues de leurs ateliers.

Cette animation s’inscrit dans le cadre de la semaine de la parentalité, organisée par la Mairie de Boulogne-sur-mer.

Les conférences du jeudi : Alexandre Gauthier

Ce jeudi 7 novembre, Alexandre Gauthier, chef du restaurant 2 étoiles Michelin La Grenouillère, a présenté ses réflexions à propos du thème de notre saison culturelle.

Vous pouvez écouter, en ayant au préalable activer l’enceinte de votre ordinateur, la conférence d’Alexandre Gauthier en cliquant ici.

Cet enregistrement audio est aussi disponible sur notre podcast Happy Culture (merci de cliquer sur “saison 2019-2020” puis sur “Conférences du jeudi” ).

Ce n’est qu’un au revoir chère Lorie, cher Yannick

Malgré des moments difficiles… des remises en question autant pour les jeunes que pour l’équipe, c’est autour d’un café/gâteaux que nous avons dit « au revoir » à ces 2 jeunes (jumeaux) heureux et épanouis dans leur projet, avenir professionnel.

Beau parcours, bravo à vous ! On est fiers de vous !

Bonne continuation a vous 2 !

L équipe du Dmad

Bonne route chère Lorie, cher Yannick, et rendez-vous chaque 2 juillet pour notre rassemblement annuel des anciennes et des anciens.

Images du spectacle “Les Mille et une Nuits”

Ce mardi  15 octobre au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Sabrina, Emmanuel et Samuel ont proposé aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation des Mille et une Nuits, revisitation originale du célèbre conte perse écrit voici plus de mille ans.

Cette création médite sur les affres de la filiation, pose au public ces questions existentielles : de qui suis-je ? A qui dois-je ? au fil de tableaux oniriques mobilisant tantôt le théâtre d’ombres, tantôt le théâtre de marionnettes, tantôt le burlesque, tantôt le tragique.

L’accordéon de Samuel enveloppe ces quêtes de soi de douces mélopées orientales, les costumes de scène créent les conditions réussies d’un voyage en terre inconnue – celle des Djinns, esprits facétieux, celle de la cour du Vizir, celle d’Alep, de Bagdad, du Caire, de Damas.

La capacité de Sabrina, Emmanuel et Samuel à multiplier l’incarnation de personnages tour à tour femme ou homme a ravi les enfants, étonnés de ne pas reconnaître facilement les traits distinctifs des acteurs.

L’après-midi de ce mercredi 16 octobre, Emmanuel rencontre les enfants du Centre de Jour pour dialoguer ensemble sur le plaisir des mots et du jeu. Une seconde représentation des Mille et une Nuits sera présentée aux enfants et aux équipes ce mercredi soir.

Découvrez les images réalisées ce 15 octobre :

Images du vernissage de l’exposition “Y’a d’la joie” au FRAC Grand Large Hauts-de-France

Ce mercredi 25 janvier, l’exposition dont les enfants sont les commissaires d’exposition a été fêtée par les Maisons au Fonds Régional d’Art Contemporain Grand Large Hauts-de-France à Dunkerque.

Pour la cinquième année consécutive, les enfants du Centre de Jour et de la Maison Vive ont réfléchi tout au long de l’année écoulée avec Sylvie Mestre, leur professeur en arts plastiques, Elodie Condette et Louise Tillier, chargée des expositions et de la programmation in situ du FRAC et assistante de ce service, aux démarches des artistes sélectionnés par le Fonds Régional à propos du thème de notre saison : Y’a d’la joie.

Les enfants ont placé les œuvres de ces artistes pour proposer aux visiteurs du FRAC des correspondances, des associations d’idées, une mise en récit.

Cette création a l’honneur d’être muséographiée au premier étage du site, et aux côtés de deux autres expositions issues du travail d’artistes professionnels.

L’exposition “Trait d’union” peut être visitée jusqu’au 5 janvier 2020.

Un grand merci à Keren Detton, directrice du FRAC, pour la bienveillance et l’intérêt renouvelés d’année en année dont nous témoigne ce haut-lieu de l’art contemporain en Hauts-de-France.

Un grand merci à Frédérique pour la belle visite guidée ce mercredi, permettant aux enfants des Maisons de découvrir les œuvres démesurées exposées et la pensée de leurs créateurs.

Découvrez les images réalisées par Caroline, membre de l’équipe du FRAC :

Découvrez les images réalisées lors du vernissage par Sylvie et nos soins :