Archives de catégorie : Archives de notre association

Le Centre de jour dans les étoiles

Ce mardi 31 janvier, l’équipe du Centre de Jour a réalisé sa première sortie culturelle de l’année en se rendant au Channel à Calais y découvrir un spectacle étonnant où enfants et adultes sont restés ébahis devant la prestation de Stereotoptik, une histoire d’amour sur l’expansion de l’univers !“.

(Texte et images d’Olivier, membre de l’équipe éducative).

Images de la dernière séance du cycle annuel d’ateliers musicaux au Centre de jour

Ce 24 janvier, au terme de sept séances rendues possibles grâce au partenariat avec les Jeunesses Musicales de France pour cette saison 2022-2023, Johan Prigent, professeur de l’atelier musical du Centre de jour a proposé aux enfants et à l’équipe un concert guitare (Johan Prigent) / violoncelle (Jehan Saison) parcourant les compositions issues de lointaines contrées. Les enfants se sont ensuite joints au duo pour agrémenter ces belles sonorités d’instruments rythmiques. Découvrez les photos et vidéos réalisées par Olivier, membre de l’équipe éducative :

Un grand merci à Jehan Saison qui a permis aux enfants à la suite de ce concert de s’initier au violoncelle, cet instrument merveilleux :

Rendez-vous à l’automne, pour une nouvelle édition de cet atelier.

Images du spectacle “Monsieur Antoine ou “l’honneur de vous instruire”. Une “autre” explication du monde !”

Ce mardi 17 janvier au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, l’acteur et auteur Antoine Dubroud a présenté aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation de sa création  : « Monsieur Antoine ».

« Monsieur Antoine » est un personnage qui fait autorité bien qu’agissant en magie, poésie, photographie – aussi malicieux qu’expert en toutes choses, et prêt à répondre aux questions les plus alambiquées, fussent-elles à propos de ce qui régit l’univers et notre monde terrestre.

Antoine Dubroud a emmené les enfants au pays des cartes à jouer et des ballons à gonfler, et au fil de ses tours de passe-passe toutes et tous ont su donner vie grâce à cet amour partagé pour les lois de la pataphysique.

Mercredi 18 janvier, Antoine et son équipe ; Véronique, Xavier, ont rencontré les enfants du Centre de Jour pour dialoguer sur les tours de magie, puis ont proposé une seconde et dernière représentation de « Monsieur Antoine ». Découvrez les photos prises par Olivier, membre de l’équipe éducative, avec l’aimable autorisation d’Antoine :

Retrouvez les photos prises ce mardi 17 janvier avec l’aimable autorisation d’Antoine par Bruno, chef de service du DMAD/DARF et de la Maison de la Danse :

Conseil scientifique : compte-rendu de la réunion du 13 janvier 2023


Présents :
Claire Beugnet, directrice de l’association « Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale »
Marie-Pierre Bouchaudy, précédemment cheffe de l’inspection de la création artistique à la direction générale de la création artistique, Ministère de la Culture
Marie-Christine Briatte, directrice du Pôle d’Action Municipale Solidarités et Réussites Educatives à la Mairie de Boulogne-sur-mer
Pierre Lemarquis, neurologue, éthologue, attaché d’enseignement d’éthologie à l’université de Toulon-La Garde
Olivier Martin, professeur des universités en sociologie, Université Paris Cité, président du Conseil scientifique
Claire Oger, professeur des universités en sciences de l’information et de la communication, Université Paris-Est Créteil
Emmanuel Paris, directeur adjoint aux affaires culturelles de l’association « Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale »
Eric Parot, ingénieur physicien retraité Schlumberger Ltd, précédent coordinateur France Fondation SEED
Henri Villeneuve, membre du Conseil d’administration de l’association « Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale »
Arthur Vuattoux, maître de conférences en sociologie à l’Université Paris 13 (Bobigny), U.F.R. Santé, médecine, biologie humaine – Santé & protection sociale.

Excusés :
Jean-Paul Demoule, professeur des universités émérite en archéologie, Université Paris 1
Patrick Girard, éducateur du service DMAD DARF, association « Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale »
Fleur Guy, responsable de formations supérieures et chargée de recherches Institut Ocellia site de Lyon, géographe
Eric Legros, membre du Conseil d’administration de l’association « Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale »
Patrick Morel, membre du Conseil d’administration de l’association « Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale »
Francis Rembotte, membre du Conseil d’administration de l’association « Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale »

Ouverture de la vingt-septième séance du Conseil scientifique par Monsieur le président.

I. Point sur l’état d’avancement du programme artistique et culturel « L’aventure de la vie » :

En raison de la longueur du présent compte-rendu, on consultera l’actualité du programme et débattue par le Conseil ici, ici, ici et ici.

S’agissant de la résidence art / science « Structure de jeux des Maisons », Eric Parot regrette que l’acte inaugural fut de convier un sourcier pour localiser le site permettant d’accueillir cette structure dans le jardin des Maisons. Eric Parot explique qu’il faut faire très attention à ce que les enfants ne soient pas convaincus qu’une telle pratique relève de la science.

Emmanuel Paris informe les participants que ce scénario choisi par l’artiste en résidence Io Burgard misait d’abord sur l’ambiance ludique créée à l’occasion, et que Io Burgard a aussi prévu durant cette résidence des ateliers de vulgarisation scientifique permettant aux enfants d’apprendre les lois physiques du magnétisme.

Claire Oger recommande que des ateliers et/ou des conférences soient aussi organisés pour permettre aux enfants et aux équipes de comprendre le découpage entre fausses croyances, croyances, savoirs, connaissances, expériences vécues.

II. A la suite de notre précédente réunion du 7 octobre (lecture commentée par Claire Oger de son ouvrage “Faire référence. La construction de l’autorité dans le discours des institutions”), le point de vue des enfants de notre Conseil de la vie Sociale sur les modalités de ce qui fait autorité :

Emmanuel Paris présente le point de vue des enfants à propos de la figure de « l’éducatrice ou éducateur référent-e » ; ce point de vue s’est exprimé le 10 janvier, lors de la réunion trimestrielle du Conseil de Vie Sociale de l’association.
On trouvera le compte-rendu de cette réunion ici (le thème de la référence est en partie II.) :

Claire Beugnet relève que plusieurs Maisons ont réaffirmé l’importance du référent, mais aussi de l’ensemble des professionnels composant l’équipe, voire d’autres équipes de l’association (direction, chefs de service, éducatrices/éducateurs, maîtresses de maison, surveillantes ou surveillants de nuit). Claire Beugnet cite cette phrase, dite par une enfant élue au CVS lors de cette réunion : « le référent, c’est celui qui nous protège comme tous les autres éducateurs ».

Olivier Martin demande si la direction place l’éducateur référent à une fonction particulière.
Claire Beugnet le confirme et précise qu’il s’agit en particulier de s’en remettre à l’éducateur référent pour les questions de soin, les relations avec les parents de l’enfant référé, les questions qui relèvent particulièrement de l’intimité de l’enfant. Claire Beugnet précise qu’il faut veiller à ce que la confidentialité des informations soit garantie, et que la responsabilité de l’adulte ne soit pas diluée par une trop grande multiplicité des interlocuteurs.

Marie-Christine Briatte demande comment vont réagir les équipes à ce qui pourrait être perçue comme une relativisation par les enfants des attendus de la fonction de référent.
Claire Beugnet dit que ce compte-rendu du CVS sera débattu dans chaque réunion d’équipe, et que la relation de confiance entre le chef de service et son équipe permet d’aborder ces questions sans crainte d’un sentiment de dévalorisation de leur part.

Arthur Vuattoux demande si les enfants confient à des membres de l’équipe des informations qu’ils n’ont pas su dire à leur référent.
Claire Beugnet le confirme, citant tel enfant se confiant à un surveillant de nuit ou une maîtresse de maison sur des sujets particulièrement intimes.

Emmanuel Paris propose qu’un point soit de nouveau fait lors de la prochaine réunion du Conseil, le 12 mai, cette fois-ci pour prendre connaissance des réactions des équipes, des questions qu’elles peuvent se poser, tenant compte du point de vue des enfants exprimé lors de la réunion du Conseil de Vie Sociale.

Les membres agréent cette proposition.

III. Préparation du colloque « Energie(s) », 3 juillet 2023 :

Emmanuel Paris informe les participants que le festival « Journées d’enfance » qui, comme chaque année clôt la saison culturelle de l’association, sera programmé du 2 au 7 juillet 2023. Emmanuel Paris précise que le colloque, partie prenante du festival, sera organisé le 3 juillet de 9h à 16h, et l’assemblée générale des Conseils et comités de pilotage du programme artistique et culturel le 7 juillet de 10h à 12h. Le spectacle proposé au public par les enfants au terme d’une saison d’ateliers bi-hebdomadaires dans leur maison respective sera programmé le 7 juillet de 20h à 21h15.

Reprenant l’organisation du colloque ces dernières éditions, Emmanuel proposent aux membres de lui recommander des oratrices ou orateurs pour quatre prises de parole durant cette journée, et de réfléchir ensemble aux thèmes organisant les ateliers de la fin de matinée, co-animés par des membres du Conseil et des membres des équipes éducatives de l’association.

S’agissant de l’invitation à quatre oratrices ou orateurs (30 minutes par prise de parole) :

Pierre Lemarquis propose d’intervenir pour présenter l’état des connaissances à propos des théories de l’attachement ;

Eric Parot propose d’inviter une ou un chercheur du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) pour parler des questions d’énergie (Eric Parot recommande parallèlement de solliciter Patrick Bourdet pour augmenter les probabilités d’une réponse positive) ;

Marie-Christine Briatte et Emmanuel Paris proposent d’inviter un représentant de la start-up locale « Eel Energy » ;

Olivier Martin propose d’inviter Mathieu Arnoux, auteur de l’ouvrage « Un monde sans ressources ». Olivier Martin précise que le laboratoire de recherches de Mathieu Arnoux (Laboratoire Interdisciplinaire des Énergies de Demain (LIED)), pluridisciplinaire, pourrait être aussi une ressource intéressante si les personnes précitées devaient n’être finalement pas disponibles le 3 juillet ;

Arthur Vuattoux propose d’inviter Sarah Przybyl, auteur d’une recherche portant sur les flux de mineurs non accompagnés en France.
Les participants agréent ces recommandations. Emmanuel Paris demande aux membres de contacter les personnes précitées pour que le Conseil puisse officialiser la composition des oratrices et orateurs lors de la prochaine réunion, le 12 mai.

S’agissant des trois ateliers organisés simultanément de 13h30 à 14h45, les mots-clés retenus pour la thématisation de chacun des trois ateliers sont :

Attachement sécure / attachement insécure (Pierre Lemarquis propose de co-animer cet atelier) ;

Ancrage / espace investi / sentiment d’appartenance (Claire Oger propose que Chloé Colpé ou Fleur Guy co-anime cet atelier) ;

Mobilité / immobilité (atelier co-animé par Marie-Christine Briatte ?).

Emmanuel Paris remercie les membres pour ces propositions ; Emmanuel Paris lancera auprès des équipes des Maisons l’invitation à co-animer ces trois thèmes, et présentera aux membres les personnalités retenues lors de la prochaine réunion le 12 mai.

IV. Présentation par Arthur Vuattoux de son travail en cours portant sur les habiletés sociales :

On trouvera ici une présentation des travaux d’Arthur Vuattoux par l’Université Paris 13.

(On trouvera la présentation d’Arthur Vuattoux en cliquant sur les images ci-après).

Les membres du Conseil remercient Arthur Vuattoux pour cette présentation.
Tenant compte de l’emploi du temps de participants et avec l’accord d’Arthur Vuattoux, décision est prise de revenir sur cette présentation et les questions posées par les membres du Conseil lors de la prochaine réunion.

Les questions sont les suivantes :

Les « habiletés sociales » seraient-elles la marque d’une nouvelle catégorie de déficience, ne concernant pas seulement l’autisme mais l’ensemble de la population ? Dans l’hypothèse où ces formations seraient à terme proposées aussi aux citoyens en recherche d’emplois, non diagnostiqués autistes, le contenu de ces formations devrait-il adopter d’autres méthodologies ? Que pensent les autistes adultes et non-adultes de ces formations (Marie-Christine Briatte) ? ;

L’objet de ces formations ne serait-il pas de rassurer les parents d’enfants autistes sur le sérieux de leur accompagnement, plutôt que d’apporter un bénéfice avéré au parcours d’insertion professionnelle de ces mineurs ? Constatant l’inflation des diagnostics d’autisme, comment les groupes suivant ces formations furent-ils constitués et avec quels critères (Emmanuel Paris) ? ;

Constate-t-on d’ores et déjà une médiatisation de ces formations, et si oui, peut-on d’ores et déjà repérer de grandes caractéristiques (Claire Oger) ? ;

Sur l’accompagnement éducatif des personnes avec autisme, quels types de repères ont les professionnels qui les accompagnent, quelles formations spécifiques (Henri Villeneuve) ?

Sachant que beaucoup d’autistes exercent désormais en télétravail, ces formations ont-elles intégrer d’ores et déjà ces manières d’exercer (Pierre Lemarquis) ?

V. Présentation par Pierre Lemarquis de son ouvrage « Les Pouvoirs de la musique sur le cerveau des enfants et des adultes » :

On trouvera ici une présentation de l’ouvrage par les Editions Odile Jacob.

(On trouvera la présentation de Pierre Lemarquis en cliquant sur les images ci-après).

Les membres du Conseil remercient Pierre Lemarquis pour cette présentation.
Tenant compte de l’emploi du temps de participants et avec l’accord de Pierre Lemarquis, décision est prise de revenir sur cette présentation et les questions posées par les membres du Conseil lors de la prochaine réunion.

Les questions sont les suivantes :

Des études ont-elles montré que l’écoute soutenue d’un genre musical pouvait avoir des effets sur l’abêtissement de leurs auditeurs (Emmanuel Paris) ? ;

Existe-t-il une corrélation forte entre l’écoute d’un genre musical et la distribution de la population selon la classe d’âge (Eric Parot) ? ;

A-on observé les pouvoirs inclusifs de groupes de populations différentes en termes de CSP, de classes d’âge, par l’écoute ou la pratique d’un même genre musical. Est-il possible d’affirmer qu’il existe des « genres musicaux civilisationnels », de sorte qu’un archéologue du futur pourrait définir une époque à un endroit du monde selon cette catégorie (Marie-Christine Briatte) ? ;

Quid de la musicothérapie ? A quels publics cette pratique s’adresse-t-elle particulièrement ?

VI. Questions annexes :

Eric Parot demande si le principe d’un jumelage entre le Jardin des Maisons et un jardin créé à autre endroit de la planète pourrait intéresser l’association ; Eric Parot précise qu’il pense pouvoir solliciter les responsables d’un jardin en Papouasie Nouvelle-Guinée.
Les membres du Conseil agrée cette proposition.

Eric Parot demande si la cartographie du jardin réalisé régulièrement au moyens d’un survol par un drone est toujours d’actualité.
Emmanuel Paris répond qu’en effet un relevé sera réalisé au printemps et lors de l’inauguration le 2 juillet.

La prochaine réunion du Conseil scientifique aura lieu le vendredi 12 mai 2023, de 10h à 13h.

Monsieur le président du Conseil scientifique clôt la réunion.

Que ressentent les machines numériques ?

Ces 10 et 17 janvier, les enfants du Centre de Jour ont poursuivi leur exploration de l’expression des émotions au moyen des machines numériques du Fablab de notre association.

Découvrez les images transmises par Sylvie, professeure en arts plastiques du Centre de jour.

Images de la séance du 10 janvier :

Images de la séance du 17 janvier :

“Travail autour des émotions”

Ce 17 janvier, dans le cadre de l’activité arts plastiques, atelier menée par Sylvie, professeure en arts plastiques du Centre de jour, les enfants du groupe passent par petit groupe le mardi matin au Fablab où nous accueille Quentin.

Au programme, les jeunes griffonnent une ou plusieurs émotions sur une feuille de dessin. Puis, place à la numérisation d’une émotion choisie en utilisant le logiciel prévu à cet effet. Et pour finir, place à l’impression en 3D grâce à l’imprimante. Dany, Julien et Théo qui se sont montrés très inspirés.”

(Texte et images d’Olivier, membre de l’équipe éducative du Centre de jour).

Atelier mensuel du Fablab des Maisons

Ce 18 janvier a lieu la troisième séances mensuelle de l’atelier Fablab des Maisons, organisé par Quentin.

Découvrez les images réalisées lors du tour de passage de la Maison de la Danse :