Archives de catégorie : Thème 2019-2020 : Rien n’est joué d’avance

La vie de foyer !! Comment ça se passe depuis le confinement ? : “Semaison à la Maison” (épisode 16)

Ce 30 mars à la Maison du Cirque, les enfants ont préparé des plantations en séparant avec méthode les bonnes graines de l’ivraie.

Découvrez les images réalisées par Elodie, membre de l’équipe éducative :

Hulk à la rescousse

Louis nous envoie ce dessin qu’il a réalisé à l’attention des enfants de nos Maisons.

Merci cher Louis, au plaisir de fêter avec toi Hulk dès que possible.

La vie de foyer !! Comment ça se passe depuis le confinement ? : Un grand merci des Maisons à la Fondation de France (épisode 15)

Ce 31 mars, la Fondation de France a accordé à notre association une aide d’urgence, permettant aux enfants d’être équipés d’une tablette numérique personnelle afin de travailler dans les meilleures conditions les contenus scolaires envoyés par leur Ecole, Collège ou Lycée, et de pouvoir continuer à pratiquer les enseignements artistiques et culturels de leurs ateliers de Maisons, grâce à des outils sélectionnés par leur professeur en arts plastiques, cirque, danse, musique, sports, théâtre.

Un grand merci au jury de la Fondation de France, aux équipes de l’institution, ainsi qu’à M. Francis Rembotte, membre du Conseil d’administration de notre association, qui a présenté cette candidature en notre nom.

Lettre de Shila : “La vie avec mon Cornac”

A l’attention des enfants et des équipes de la part de M. Henri Villeneuve, membre de notre Conseil d’administration.

Henri voisine d’année en année non loin de chez Shila et lui a parlé de vous : Shila est très intéressée et souhaite converser avec vous, malgré sa timidité, tant elle vous apprécie d’ores et déjà selon les  dires élogieux d’Henri.

Etes-vous d’accord pour dialoguer avec cette créature de plusieurs tonnes ?

Henri et Emmanuel, directeur adjoint aux affaires culturelles de notre association, seront vos porte-parole.  Shila vous répondra sans fautes.

Bonjour chers ami(e)s, et enfants à Boulogne,

Voilà depuis le 25 mars 2020, je suis aussi confinée, comme vous à Boulogne, comme 1, 3 milliards d’Indiens et comme tous les éléphants domestiqués au Kerala.

J’ai donc tout mon temps pour vous donner de mes nouvelles.
L’état du Kerala, où je vis, aime beaucoup les éléphants, nous figurons sur l’emblème du gouvernement. Nous avons un dieu, qui a une tête d’éléphant, appelé Ganesh, que plus d’un milliard d’hindous vénèrent. (L’hindouisme est une religion majoritaire en Inde, l’inde a une constitution laïque).

Autant vous dire que les gens m’adorent et je le mérite, étant la plus gentille éléphante du Kerala.

J’ai un patron qui se charge de me trouver du travail, soit dans la forêt, soit dans les fêtes des temples où je suis carapaçonnée d’or. Mon cornac ou “mahout” m’accompagne tous les jours, il vit avec moi. Il se charge de me nourrir, je mange 250 kgs de branches de palmier chaque jour, mais je me régale de petits suppléments tels un régime de bananes ou du sucre de canne brut, vous pouvez m’en donner, je suis très gourmande.

Mon cornac me fait ma toilette il me lave avec beaucoup d’eau et me brosse avec la fibre de noix de coco, enveloppe végétale de la noix de coco qui sert de brosse.

Pour la toilette, j’utilise également ma trompe qui est vraiment la partie de mon corps qui me sert à longueur de temps.

“La trompe de l’éléphant est l’allongement de son nez et de sa lèvre supérieure. C’est un organe puissant constitué d’environ 15 000 muscles qui lui permet de réaliser des gestes indispensables à sa vie quotidienne. Elle lui sert à sentir, à toucher, à saisir des aliments, des objets ou encore à caresser les membres de sa famille. Elle lui permet d’aspirer jusqu’à 10 litres d’eau pour les verser ensuite dans sa bouche, s’asperger lors de sa toilette ou de celle des petits. En s’enroulant autour d’une branche, la trompe peut la casser ou l’écarter. La trompe des éléphanteaux leur permet de s’accrocher à leur mère lors des longs trajets. C’est un véritable outil à tout faire.”

Le cornac me donne aussi mes médicaments, nous avons nos médecins ayurvediques traditionnels qui nous suivent de près et nous prescrivent des traitements puissants à base de plantes.

La population d’éléphants domestiqués au Kerala est d’environ 800, appartenant soit à des temples soit à des particuliers, comme moi. Il existe aussi un nombre important d’éléphants sauvages dans la montagne du Kerala.

Je vous parlerai d’eux dans les prochains courriers.

Gros bisous de Shila

On rembobine : Construction de la roulotte et première édition de la collecte des objets d’enfance (premier semestre 2012)

Aujourd’hui, et pour continuer ce reportage à travers le temps à propos de ce que nous sommes, ce à qui nous le devons, et ce pour quoi nous agissons tous les jours, et par ordre d’ancienneté de nos archives : la construction de la roulotte et sa première année de circulation dans les quartiers de Boulogne-sur-mer, Saint-Martin Boulogne, Outreau et Wimille.

Un grand merci à Paulo, Christophe et au comité de pilotage patrimoine de notre association pour ce travail, ainsi qu’à Quentin, notre informaticien et Fabmanager de nos Maisons (pour découvrir l’activité des comités de pilotage ayant soutenu cette action culturelle, choisir la rubrique dédiée en cliquant sur le lien référencé ici).

Lettre de Shila : “Ma trompe, les fleurs de café et le mariage du voisin d’Henri”

A l’attention des enfants et des équipes de la part de M. Henri Villeneuve, membre de notre Conseil d’administration.

Henri voisine d’année en année non loin de chez Shila et lui a parlé de vous : Shila est très intéressée et souhaite converser avec vous, malgré sa timidité, tant elle vous apprécie d’ores et déjà selon les  dires élogieux d’Henri.

Etes-vous d’accord pour dialoguer avec cette créature de plusieurs tonnes ?

Henri et Emmanuel, directeur adjoint aux affaires culturelles de notre association, seront vos porte-parole.  Shila vous répondra sans fautes.

Bonjour les enfants,

J’espère que vous allez bien dans votre vie confinée.

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon odorat.
L’éléphant a un long nez, c’est vrai, c’est la trompe,qui sert à soulever un tronc d’arbre, à cueillir une fleur, à se doucher…, et bien sûr à sentir.

Le nez de l’éléphant est 5 fois plus performant que celui de l’homme et 2 fois plus performant que celui du chien. Il peut sentir le parfum de l’homme à 1 km et trouver l’emplacement d’un régime de bananes à une cinquantaine de mètres.

Je sais qu’en France vous buvez du café au petit déjeuner, pour les plus grands d’entre vous ; ici autour de moi, il y a de nombreux caféiers. En février, chaque année, les caféiers fleurissent et le parfum de la fleur de caféier est sublime.

Vous pouvez déjà voir quelques photos de cette si jolie fleur, hélas, je ne peux pas vous la faire sentir, humer et apprécier :

Le seul point négatif, c’est que la floraison ne dure que 2 ou 3 jours, mais croyez-moi ces jours là je me régale, moi qui ne bois pas de café !!

Je vous envoie aussi des photos prises par mon voisin Henri, lors du mariage de son ami villageois :

Bises à vous,

A demain,

Shila

La vie de foyer !! Comment ça se passe depuis le confinement ? : La petite souris est passée (épisode 14)

Samedi soir Yanis a perdu une dent, je lui ai préparé un petit gâteau pendant la nuit de la part de la souris.

(Texte et image de Faustine, membre de l’équipe éducative, surveillante de nuit des Découvreurs).

On rembobine : film de l’entretien accordé par les frères Maquinghen (juillet 2012)

Aujourd’hui, et pour continuer ce reportage à travers le temps à propos de ce que nous sommes, ce à qui nous le devons, et ce pour quoi nous agissons tous les jours, et par ordre d’ancienneté de nos archives : l’entretien accordé le 2 juillet 2012 par Jean-Claude et son frère, Philippe, à M. Legros, alors directeur de notre association, et M. le directeur adjoint aux affaires culturelles (réal. Lucie Legros) :

Un grand merci à Paulo et au comité de pilotage patrimoine de notre association pour ce travail, ainsi qu’à Quentin, notre informaticien et Fabmanager de nos Maisons (pour découvrir l’activité des comités de pilotage ayant soutenu cette action culturelle, choisir la rubrique dédiée en cliquant sur le lien référencé ici).

La vie de foyer !! Comment ça se passe depuis le confinement ? : Lettres de ma Maison du Cirque (épisode 13)

Hier et aujourd’hui, les enfants de la Maison du Cirque ont écrit de leur plus belle plume à leurs proches pour leur dire combien ils s’amusent malgré tout, combien ils leur manquent cependant.

(Texte et images d’Elodie, membre de l’équipe éducative).

La vie de foyer !! Comment ça se passe depuis le confinement ? : Deux nouvelles rubriques sur notre site (épisode 12)

Notre site Internet, accueillant les nombreux messages en ces périodes de confinement, a créé des nouvelles rubriques permanentes à l’attention des enfants et des jeunes de notre association :

Comment ça se passe depuis le confinement : Enfants, équipes, vous écrivent pour raconter leur quotidien ;

On rembobine l’aventure de la vie : En cette période de confinement, rien de mieux que de renouer avec notre Histoire, de 1835 à nos jours ;

Lettres de Shila : Itinérants, nous continuons à découvrir le monde, malgré tout ;

Dessins en soutien : Des familles, elles-mêmes confinées, nous envoient de belles créations à partager ;

Résidences à la Maison : les acteurs de notre programme artistique et culturel éveillent à la beauté du monde, malgré tout.