Archives de catégorie : Thème 2020-2021 : En vérités

“Histoire d’un songe” : le film

La saison culturelle avait pour thème “En vérités” : tout au long de l’année les enfants et les jeunes de notre institution ont préparé dans le cadre de leurs ateliers bi-hebdomadaires le spectacle exprimant cette quête.

Ci-présentes les créations des enfants, mises en récit par Romuald Pierru et  filmées sur la scène “Le Phenix” d’Outreau la première semaine de juillet 2021 par l’équipe d’A bouts de films :

Rendez-vous le 7 juillet pour le spectacle interprétant Arborescence.

Evaluation du parcours des enfants depuis novembre 2020

Ce mois de juin 2021, les équipes des Maisons ont travaillé comme chaque six mois à la rédaction d’un document clé de notre champ professionnel, appelé le “Document Individuel de Prise en Charge” (DIPC). Ce document permet de faire un point sur le parcours de l’enfant ou du jeune accueilli ; notre association a érigé pour règle d’associer celui-ci à ce bilan semestriel.

A cette occasion, et sur proposition du Conseil scientifique (voir sous-partie “II.B. Présentation des résultats statistiques du questionnaire proposé aux enfants et aux jeunes”), l’association a expérimenté pour la septième fois l’outil évaluatif développé en interne, permettant de comparer chaque six mois les parcours des enfants et des jeunes selon les grandes rubriques organisant notre travail éducatif.

Une fiche a été distribuée aux équipes  du Centre de Jour, de la Maison du Cirque, de la Maison de la Danse, de la Maison des Découvreurs, de la Maison du Sport et de la Maison Vive :

Cette fiche a été remplie pour chaque enfant et jeune des Maisons précitées.

Les résultats, pour cette vague de juin 2021, sont les suivants (69 fiches ont été traitées ; les enfants arrivés trop récemment dans nos effectifs, et les jeunes des studios et du service de maintien à domicile qui ne pratiquent pas systématiquement les activités culturelles de notre association, ne sont pas pris en compte).

I. Tendance générale ; les évaluations formulées par les équipes (en pourcentage) : 

(N.B : Nous surlignons le plus haut pourcentage obtenu).

“La situation s’est dégradée depuis 6 mois” : 18,4.

“La situation s’est améliorée depuis 6 mois, mais n’est pas encore satisfaisante” : 37.

“La situation s’est améliorée depuis 6 mois et donne satisfaction” : 27,5.

“La situation n’a pas évolué depuis 6 mois (satisfaisant)” : 19,9.

“La situation n’a pas évolué depuis 6 mois (insatisfaisant)” : 23,1.

II. Au cas par cas ; les thèmes, avec le plus haut pourcentage obtenu pour chacun d’eux  :

(N.B : Nous surlignons le plus haut pourcentage obtenu pour l’ensemble des thèmes).

“Le jeune et l’école” : La situation s’est améliorée depuis 6 mois et donne satisfaction (24,5).

“Le jeune et les liens familiaux” : La situation n’a pas évolué depuis 6 mois (insatisfaisant) (42).

“Le jeune et les soins” : La situation n’a pas évolué depuis 6 mois (satisfaisant) (27,5) et La situation s’est améliorée et donne satisfaction (27,5).

“Le jeune et l’éducation” : La situation s’est améliorée depuis 6 mois, mais n’est pas encore satisfaisante (24,6) et La situation n’a pas évolué depuis 6 mois (insatisfaisant) (24,6).

“Le jeune et l’activité culturelle” : La situation s’est améliorée depuis 6 mois et donne satisfaction (37,8).

Nous mobilisons cette fiche chaque six mois, à l’occasion des DIPC, afin d’être en mesure de dégager des tendances quant à la qualité des parcours des enfants et des jeunes de notre association, ainsi que des corrélations statistiques entre les différents thèmes de notre travail au quotidien avec eux : école, liens familiaux, soins, éducation (au sens de l’apprentissage du comportement en société), activité culturelle.

Les Maisons honorées par “Le petit journal de Bombay”

Les lettres de Shila et Le petit journal de Bombay, site internet d’informations à l’attention des expatriés français et francophones de la plus grande ville d’Inde, ont le plaisir de vous annoncer leur rapprochement.

A compter de septembre, un travail éditorial conjoint permettra à Shila d’agrémenter ses lettres à l’attention des enfants de notre association, et des lectrices et lecteurs du petit journal.

Rendez-vous pour l’ouverture de notre nouvelle saison culturelle, le 13 septembre.

Un grand merci à Catherine et Isabelle pour cette mise en lien réjouissante.

Images de la séance FabLab du Centre de Jour (13 juillet 2021)

Ce mardi 13 juillet, les enfants ont finalisé leurs œuvres aidés par les machines de notre Fablab en prévision de l’exposition dont ils sont les commissaires et qui sera inaugurée au Musée de Boulogne-sur-mer le 17 septembre.

Découvrez les images transmises par Lumina, membre de l’équipe éducative, et Sylvie, professeure en arts plastiques :

Ben et l’Alaska au FabLab (images de l’atelier Arts plastiques du Centre de jour, 6 juillet)

Ce 6 juillet, les enfants du Centre de jour ont interprété au FabLab de notre association les œuvres choisies pour l’exposition “Rien n’est joué d’avance“, inaugurée le 17 septembre au Musée de Boulogne-sur-mer.

Découvrez les images transmises par Quentin, Fabmanager de notre FabLab :

Lettre de Shila : “Bonne fête du yoga”

Chers enfants,

Comme je vous l’ai écrit dans ma dernière lettre, le 21 juin est un jour particulier dans l’année, puisque nous sommes au solstice d’été, dans l’hémisphère nord, avec le jour le plus long de l’année.

Mon cher Kuttan m’a expliqué que le 21 juin est, depuis 2015, la journée internationale du yoga.

L’assemblée générale de l’ONU a adopté la résolution, le 10 décembre 2014, invitant à célébrer la journée du yoga et permettre ainsi à connaître les bienfaits de la pratique du yoga.

Le yoga est une discipline alliant le corps et l’esprit dans la recherche d’un mieux-être. L’idée de cette journée était présentée par le premier ministre de l’Inde, Mister Modi, à l’assemblée générale de l’ONU en 2014 :

Le yoga est un cadeau inestimable de l’ancienne tradition indienne. Il incarne l’unité de l’esprit et du corps ; pensée et action ; retenue et épanouissement ; harmonie entre l’homme et la nature ; une approche holistique de la santé et du bien-être. Il ne s’agit pas de faire de l’exercice mais de découvrir le sens de l’unité avec vous-même, le monde et la nature. En changeant notre mode de vie et en créant une conscience, cela peut aider au bien-être. Travaillons à l’adoption d’une Journée internationale du yoga.”

Kuttan voyant mon intérêt grandissant pour le yoga m’a conseillé de commencer à le pratiquer, d’autant plus qu’il me sent stressée depuis quelques jours, avec ce voyage en avion, avec le vol sur Air India de Trivandrum (Thiruvananthapuram) Airport à l’aéroport d’Alprech près de Boulogne sur mer, où je suis invitée à la fête de la mer.

Mon voisin Henri me dit que le yoga aide à mieux gérer le stress, renforce les muscles, aide à garder le moral, améliore la souplesse et l’équilibre et augmente les défenses immunitaires !!! Rien que ça !!

Emmanuel qui prenait de mes nouvelles au téléphone, m’a dit que vous avez la chance pour certains d’entre vous de le pratiquer chaque semaine, à la maison du Sport et du bien-être.

À la Maison Vive, vous avez eu la chance aussi de pratiquer le yoga avec une experte, la nièce d’Éric du conseil scientifique des maisons, qui est intervenue de nombreux mois pour vous guider dans cette discipline.

La fille de mon ami Francis, administrateur de vos Maisons, est une guide experte dans le Boulonnais, professeure de yoga. Je ne fais pas de pub mais vous pouvez voir son site très intéressant.

Une autre professeure de yoga, dont je vous ai déjà parlé, en tant que merveilleuse mamie, Nanammal, a enseigné cette discipline jusqu’à sa mort, à près de 100 ans :

Comme quoi le yoga est excellent pour la santé et la longévité.

Mon voisin Henri me dit qu’à Kudakkachira il a toujours su que ses beaux-frères pratiquaient le yoga tous les jours, mais il n’a pas pu les observer, car son beau-frère aîné fait son yoga à 4h le matin et le plus jeune à 5h. Des heures matinales où mon voisin dort profondément !!!

Il me dit aussi que dans l’école Lilloise où est scolarisée Lisa, sa petite fille, une maman est venue leur donner un petit cours de yoga le 21 juin !!

Si mon pays pratique le yoga depuis des milliers d’années, je ne peux m’empêcher de saluer Mister Patanjali, qui aurait vécu au 2ème ou 3ème siècle avant Jesus Christ, qui a été le premier à écrire sur le yoga et son enseignement, les Yogas Sûtras.

Une très bonne émission de radio explique qu’il est aussi utile pour se soigner, des infirmiers, médecins l’utilisent pour aider leurs patients.

J’avoue, chers enfants, que ma pratique du yoga me montre mon manque de souplesse, d’équilibre, mais je commence à faire quelques petits progrès et ça me donne confiance et courage. Peut-être pourrai-je prendre mon avion pour les fêtes de la mer.

Quoiqu’il en soit, n’hésitez pas à le pratiquer, votre bien-être sera amélioré.

Je vous souhaite de bonnes et merveilleuses vacances, et à très bientôt pour la fête de la mer.

Je vous fais de gros bisous.

Shila

La Maison Vive crée des masques à attraper les souris

Ce 1er juillet, les enfants de la Maison Vive ont créé dans le cadre de la préparation de l’exposition Rien n’est joué d’avance des masques sugpiaq inspirés de ceux exposés au Musée de Boulogne-sur-mer, et un piège à souris, variation autour de l’œuvre d’Andreas Slominski “Le piège à hérisson” issu du Fonds Régional d’Art Contemporain Grand Large – Hauts de France.

Découvrez les images transmises par Sylvie, professeure en arts plastiques de la Maison Vive :

Les masques créés par Naelle et Noé :

Le piège à souris de Kelvyn :