Archives de catégorie : Spectacles 2018-2019

Etude statistique sur la sociabilité et la socialisation des enfants de notre institution générées par notre programme éducatif et culturel pour la saison 2018-2019

Questionnaire « Fin de saison 2018-2019 – participants enfants et jeunes de l’association »,

Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale

Introduction :

Le programme « L’aventure de la vie » organise l’activité des Maisons de culture de notre institution, chaque année de la troisième semaine de septembre à la mi-juillet de l’année suivante.

On trouvera sur notre site Internet un bilan narratif synthétique de cette saison 2018-2019 ici.

Dans le cadre du suivi de la dotation octroyée à notre institution par la Fondation Daniel et Nina Carasso à l’occasion de l’appel à projet « Art et territoire 2014 », le cabinet « Nuova Vista » a proposé aux lauréats de questionner les participants de leurs activités culturelles afin de formaliser les effets qu’ils déclarent leur imputer quant à leur sociabilité et leur socialisation (estime de soi, relations à autrui, adhésion au projet institutionnel portant les activités culturelles de l’institution, inscription dans la vie de la cité).

On trouvera ici le détail de la fabrication de cet outil évaluatif unique en France, ainsi que l’identité des acteurs ayant participé à ce travail.

Considérations méthodologiques :

Le questionnaire a été proposé aux enfants et aux jeunes de notre institution au terme de cette saison culturelle 2014-2015, à la mi-juillet 2014.

On trouvera les résultats de cette première vague évaluative ici.

Lors de la saison 2015-2016, constatant que certaines formulations de questions composant la fiche « participants enfants et jeunes » ont été incomprises à l’époque par les répondants, le Conseil scientifique de l’association a recommandé lors de sa réunion du 9 octobre 2015 que les enfants et les jeunes participent au développement d’une nouvelle grille, plus appropriable. On trouvera le détail des analyses du Conseil scientifique au sujet de l’expérimentation de cet outil évaluatif sur notre site Internet, à l’adresse suivante (voir la partie II : « Retour sur la saison culturelle 2014-2015 et présentation de la saison culturelle 2015-2016 », ici).

L’association a sollicité par conséquent le Conseil de la Vie Sociale, instance représentative de ses usagers, afin d’améliorer le questionnaire adressé aux enfants et aux jeunes pour cette seconde vague. Le Conseil de la Vie Sociale a proposé au terme de sa réunion du 1er juillet 2016 la nouvelle version. On trouvera à l’adresse suivante le compte-rendu de cette réunion (voir la partie II : « II. Amélioration du questionnaire proposé chaque fin de saison culturelle aux enfants et aux jeunes de l’institution pour objectiver les effets du programme « L’aventure de la vie » sur leur parcours de vie. », ici).

Renforcement de la capabilité / de la confiance en soi 1.     Je suis fier (fière) d’avoir participé aux différents projets culturels tout au long de l’année
2.     Le programme culturel est important pour moi
3.     Mon entourage s’est intéressé à ce que j’ai fait dans ce projet
4.     Je me suis investi(e) à fond dans ce projet
5.     Quand je fais quelque chose, je le fais bien
6.      J’ai réussi à dépasser mes difficultés
7.      Je me rends compte grâce à ce programme que je sais faire des choses aussi bien que la plupart des gens
Ouverture culturelle 8.      Je suis allé(e) voir une manifestation de [discipline pratiquée] depuis le début du projet ?
9.     J’ai prévu d’aller voir une manifestation de [discipline pratiquée] ?
10.   J’ai envie de continuer à pratiquer [discipline pratiquée] après mon départ des Maisons des Enfants de la Côte d’Opale ?
11.    Le projet m’a donné envie de pratiquer une /d’autre(s) discipline(s) artistique(s), scientifique(s) ou sportive(s) ?
12.   J’ai donné à mon entourage l’envie d’assister à des spectacles ou de pratiquer une discipline artistique, scientifique ou sportive ?
Apprentissage de la diversité 13.   J’ai appris à connaitre toutes les personnes de ma Maison grâce aux ateliers
14.   Je me suis senti accepté par les autres grâce aux ateliers
Construction du collectif 15.   J’ai aimé construire un projet en équipe
16.   Je me sens à l’aise avec mon groupe
17.   J’ai noué des liens avec des personnes de mon groupe
18.   Je me suis fait des amis dans mon groupe
19.   J’ai noué des liens avec des personnes de toutes les Maisons

Cette nouvelle version a été proposée aux enfants et aux jeunes participant aux ateliers du programme « L’aventure de la Vie » au terme de la saison 2015-2016 (voir les résultats ici), de la saison 2016-2017 (voir les résultats ici), de la saison 2017-2018 (voir les résultats ici).

Présentation des résultats des réponses à propos de la saison 2018-2019 :

Le questionnaire a été proposé entre le 9 et le 16 juillet 2019 aux enfants et aux jeunes de la Maison du Cirque, de la Maison de la Danse, de la Maison des Découvreurs, de la Maison de la Musique, de la Maison du Sport et de la Maison Vive.

Sur les  enfants potentiellement répondant au questionnaire, 37 ont accepté de remplir cette fiche, soit un taux de réponse de 50.7 %.

Pour rappel, le taux de réponse de la vague 2017-2018 était de 54 %.

Cet écart négatif entre le taux de participation cette saison, et celui de la vague précédente, peut s’expliquer par des droits d’hébergement accordés à des enfants et des jeunes des maisons dès la fin de l’année scolaire, le 6 juillet 2019 (retour en famille, en famille d’accueil ou dans une autre Maison d’enfants si le répondant est externe à la Maison Vive et accueilli par une autre institution que la nôtre).

Le taux de réponse reste cependant élevé ; il constitue de la sorte un corpus représentatif.

Analyse des réponses :

Chaque rubrique donne lieu à une mise en perspective, reprenant les résultats de la saison précédente question par question. Les enseignements que les variations observées d’une saison sur l’autre peuvent formuler seront travaillés en réunions à la rentrée avec les équipes éducatives, les professeurs d’atelier, les Conseils et comités de pilotage du programme culturel. Le travail interprétatif de ces résultats tiendra compte des limites générées par le taux très conséquent de renouvellement des effectifs potentiellement répondant au questionnaire de la saison précédente, puis à celui de cette année (37.9 %). A titre d’information, ce taux de renouvellement des répondants d’une saison sur l’autre était de 28.7 % il y a un an.

Les résultats sont catégorisés de trois façons :

  • “% de réponses négatives” : les répondants ont soit coché “Pas du tout d’accord”, soit coché “Pas d’accord” ;
  • “% de réponses intermédiaires” : les répondants ont coché “Plutôt d’accord” ;
  • “% de réponses positives” : les répondants ont soit coché “D’accord”, soit coché “Tout à fait d’accord”.
  • Thème 1 : Renforcement de la capabilité / de la confiance en soi

Réponse 1 (réponse à la question : « Je suis fier (fière) d’avoir participé aux différents projets culturels tout au long de l’année »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
16.2 2.7 81

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives a augmenté de près de 9 %, avec un taux de réponses intermédiaires qui a été divisé par 9 ; les taux de satisfaction exprimés les quatre années précédentes, déjà élevés, se maintiennent.

Réponse 2 (réponse à la question : « Le programme culturel est important pour moi »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
21.6 21.6 51.3

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives a augmenté de 7 %, le taux de réponses intermédiaires a baissé de 8 %, le taux de réponses négatives a baissé de 4 %.

Réponse 3 (réponse à la question : « Mon entourage s’est intéressé à ce que j’ai fait dans ce projet »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
21.6 21.6 56.7

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives a augmenté de près de 8 %, le taux de réponses intermédiaires a baissé de 8 %, le taux de réponses négatives a baissé de 4 %.

Réponse 4 (réponse à la question : « Je me suis investi(e) à fond dans ce projet »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
16.2 16.2 67.5

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives a augmenté de près de 3 %, le taux de réponses intermédiaires a baissé de 3 %, le taux de réponses négatives a baissé de près de 2 %.

Réponse 5 (réponse à la question : « Quand je fais quelque chose, je le fais bien »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
18.9 13.5 65.6

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives a augmenté de 8 %, le taux de réponses intermédiaires a baissé de près de 23 %, le taux de réponses négatives a augmenté de près de 12 %.

Réponse 6 (réponse à la question « J’ai réussi à dépasser mes difficultés »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
16.2 16.2 67.5

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives augmenté de près de 7 %, le taux de réponses intermédiaires a baissé de près de 20 % et le taux de réponses positives augmente de 8 %.

Réponse 7 (réponse à la question « Je me rends compte grâce à ce programme que je sais faire des choses aussi bien que la plupart des gens »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
8.1 18.9 72.8

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives augmente de près de 11 %, le taux de réponses intermédiaires augmente de près de 3 %, le taux de réponses négatives baisse de près de 11 %.

Commentaire général du thème 1 : les taux de réponses positives restent, pour la cinquième édition de cette vague évaluative, significativement élevés. Le programme “L’aventure de la vie” contribue à l’épanouissement des enfants et des jeunes de notre association.

  • Thème 2 : Ouverture culturelle

Réponse 8 (réponse à la question « Je suis allé(e) voir une manifestation de [discipline pratiquée] depuis le début du projet ?»)

% de réponses positives % de réponses négatives
62.1 37.9

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de 14 %, le taux de réponses positives augmente de 14 %. Ces variations remarquables valorisent la politique de sorties culturelles organisées par chaque Maison.

Réponse 9 (réponse à la question « J’ai prévu d’aller voir une manifestation de [discipline pratiquée] ?»)

% de réponses positives % de réponses négatives
45.9 54.1

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de près de 16 %, le taux de réponses positives augmente de près de 16 %.

Réponse 10 (réponse à la question « J’ai envie de continuer à pratiquer [discipline pratiquée] après mon départ des Maisons des Enfants de la Côte d’Opale ? »

% de réponses positives % de réponses négatives
73 27

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses positives augmente de près de 14 %, le taux de réponses négatives baisse de près de 43 %. Ces variations remarquables encouragent la politique de l’association sur la possibilité d’une poursuite de la pratique culturelle une fois l’enfant ou le jeune sorti de ses effectifs.

Réponse 11 (réponse à la question « Le projet m’a donné envie de pratiquer une /d’autre(s) discipline(s) artistique(s), scientifique(s) ou sportive(s) ? »)

% de réponses positives % de réponses négatives
59.4 40.6

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de près de 6 %, le taux de réponses positives augmente de près de 6 %.

Réponse 12 (réponse à la question « J’ai donné à mon entourage l’envie d’assister à des spectacles ou de pratiquer une discipline artistique, scientifique ou sportive ? »)

% de réponses positives % de réponses négatives
70.2 29.8

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de près de 15 %, le taux de réponses positives augmente de près de 15 %.

Commentaire général du thème 2 : les taux de réponses positives sont, pour la première fois de cette campagne évaluative pluriannuelle, significativement élevés. Le programme “L’aventure de la vie” concrétise son effort pour accompagner les enfants et les jeunes dans la valorisation des savoirs, savoirs faire et savoirs être auprès de leur entourage, et après la fin de leur mesure éducative.

  • Thème 3 : Apprentissage de la diversité

Réponse 13 (réponse à la question « J’ai appris à connaitre toutes les personnes de ma Maison grâce aux ateliers »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
8.1 27.2 64.9

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de près de 21 %, le taux de réponses intermédiaires augmente de près de 9 % et le taux de réponses positives augmente de près de 9 %. Ces variations significatives d’une année sur l’autre doivent notamment être interprétées au regard du fort taux de renouvellement du groupe des répondants durant la saison 2018-2019 (37.9 % si l’on se réfère aux cohortes répondant au questionnaire d’une année sur l’autre). Les professeurs d’atelier sont parvenus à intégrer les nouveaux arrivants particulièrement nombreux cette saison, ces enfants ont exprimé la qualité d’accompagnement permettant de prendre leur marque dans leur groupe respectif et avec les autres Maisons ainsi qu’en témoigne notamment le spectacle de fin d’année, d’une grande qualité si l’on se réfère au Livre d’or proposé aux spectateurs.

Réponse 14 (réponse à la question « Je me suis senti accepté par les autres grâce aux ateliers »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
21.6 32.4 45.9

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives baisse de 6 %, le taux de réponses intermédiaires augmente de près de 20 % et le taux de réponses positives baisse de près de 3 %.

  • Thème 4 : Construction du collectif

Réponse 15 (réponse à la question « J’ai aimé construire un projet en équipe »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
8.1 24.3 67.5

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives augmente de 6 %, le taux de réponses intermédiaires baisse de près de 5 % et le taux de réponses positives reste pratiquement inchangé. Ces variations sont à interpréter au regard des réponses 13 et 14 ; si la composition des groupes d’atelier fut cette saison particulièrement changeante, la force de la politique institutionnelle a néanmoins réussi à dynamiser les liens entre enfants et jeunes pour réaliser ensemble des actions artistiques et culturelles.

Réponse 16 (réponse à la question « Je me sens à l’aise avec mon groupe »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
13.5 21.6 64.9

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives augmente de près de 3 %, le taux de réponses intermédiaires reste pratiquement inchangé et le taux de réponses positives baisse de près de 3 %. Ces variations confirment l’observation formulée à propos de la réponse 15.

Réponse 17 (réponse à la question « J’ai noué des liens avec des personnes de mon groupe »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
13.5 18.9 67.5

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives augmente de 5 %, le taux de réponses intermédiaires augmente de près de 4 % et le taux de réponses positives reste pratiquement inchangé.

Réponse 18 (réponse à la question « Je me suis fait des amis dans mon groupe »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
21.6 18.9 54

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives augmente de près de 9 %, le taux de réponses intermédiaires baisse de près de 4 % et le taux de réponses positives baisse de près de 18 %. La baisse significative du taux de réponses positives doit notamment être interprétées au regard du fort taux de renouvellement du groupe des répondants durant la saison 2018-2019 (37.9 % si l’on se réfère aux cohortes répondant au questionnaire d’une année sur l’autre).

Réponse 19 (réponse à la question « J’ai noué des liens avec des personnes de toutes les Maisons »)

% de réponses négatives % de réponses intermédiaires % de réponses positives
13.5 27 59.4

Commentaire : en se référant aux résultats de la précédente saison culturelle, le taux de réponses négatives augmente de près de 7 %, le taux de réponses intermédiaires augmente de près de 2 % et le taux de réponses positives baisse de près de 3 %.

Commentaire général au sujet des thème 3 et 4 : les taux de réponses positives restent, pour la cinquième édition de cette vague évaluative proposée aux enfants et aux jeunes de notre association, significativement élevés malgré le fort taux de renouvellement des effectifs d’une année sur l’autre (le taux de renouvellement cette saison est le plus élevé des cinq années de l’exercice de cet outil évaluatif). Le programme éducatif et culturel “L’aventure de la vie” présente une forte capacité à lier les enfants et les jeunes au service d’actions communes, quand bien même les groupes sont renouvelés à près d’un tiers des effectifs d’une année sur l’autre.

Images et film du spectacle “Nougaro Tribute”

Ce mardi  14 mai au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Fabrice, François et Olivier – alias  Le Commando A 3 – ont proposé aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation de leur création : Nougaro Tribute.

Energisante revisitation du répertoire du grand auteur et compositeur Claude Nougaro, Le Commando A 3 a emmené les enfants et les adultes dans des contrées musicales et verbales chaloupées, jubilatoires, sensibles.

Le public a aimé chanter et rythmer de ses mains les inspirations de Fabrice, François et Olivier pour interpréter autant de grands classiques de la poésie chantée tels Vie Violence,  Bidonville, ou encore “Locomotive d’or” :

Fusionnées de genres musicaux, les chansons du Nougaro Tribute ont marié avec virtuosité blues, électro-pop, human beat box, raggamuffin, chant choral, samba dans un étourdissant sentiment joyeux de liberté, de résilience, d’amour de la vie.

Le Commando A 3 a proposé aux enfants de discuter avec lui au terme de ce concert ; beaux furent les échanges à propos de Claude Nougaro, de ce qu’est être chanteur, musicien, de l’importance d’être complice pour atteindre un tel niveau d’harmonie entre les trois interprétants et entre ce collectif artiste et l’auteur référence.

Ce 15 mai, Le Commando A 3 proposera aux Maisons une seconde représentation du Nougaro Tribute.

Découvrez les images réalisées ce 14 mai par Eric, membre de l’équipe éducative de la Maison du Cirque :

Le film réalisé par Eric lors de cette prestation est visionnable ci-après :

Images du spectacle “Les gens d’ici”

Ce mardi  2 avril au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, le Conseil départemental du Pas-de-Calais a rendu possible une première représentation de la création d’Amandine Dhée : Les gens d’ici.

Cette première soirée au café-théâtre fait suite à la venue de Juliette, metteuse en scène de la compagnie, pour rencontrer chaque Maison et initier les enfants au thème de l’histoire racontée sur scène, ainsi que de la façon dont elle a été conçue et réalisée.

L’histoire racontée par Amandine, dessinée en direct par Julie, accompagnée en musique par Sarah, agrémentée par la présence charismatique de Cellou, nous exprime les questionnements et les attachements de Fanny, jeune fille habitant Calais, dont la résidence donne sur un campement de personnes venues du monde entier en quête de traversée vers l’Angleterre.

Tour à tour vivant le principe d’hospitalité, partageant avec sa sœur les valeurs de l’altruisme, du don de soi pour les autres, Fanny comprend l’épopée vécue par ces personnes en mouvement, depuis leur pays lointain jusqu’aux rives de la Mer du Nord et qui se désespèrent de ne pouvoir rallier leur but ultime, outre-manche.

A la suite de cette première représentation, les artistes ont dialogué avec le public ; les enfants ont posé des questions souvent pertinentes et ont témoigné à leur tour de leur capacité d’empathie. Les enfants ont candidaté pour qu’une troisième et dernière étape du cycle “Les gens d’ici” soit programmée par notre institution ; une rencontre avec une association calaisienne venant en aide aux migrants viendra prochainement dialoguer avec les enfants pour témoigner du quotidien vécu.

Un grand merci à Laurène Bricout,  chargée de mission culture pour le Boulonnais et Montreuillois de la Direction des Affaires Culturelles du Conseil départemental du Pas-de-Calais pour ces moments riches en humanité, en intelligence du cœur, ainsi qu’à la compagnie “La Générale d’imaginaire”, productrice de cette pièce.

Une seconde représentation de “Les gens d’ici” est proposée au café-théâtre ce mercredi 4 mars.

Découvrez les images réalisées ce 3 mars, ainsi que des photos transmises par Juliette lors de précédentes prestations :

Découvrez le film réalisé par Eric, membre de l’équipe éducative de la Maison du Cirque, captant les échanges / débat avec la salle le 4 mars :

Images du spectacle “Tant qu’il y aura des coquelicots dans un champ de blé”

Ce mardi  5 mars au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Lyne et Cliff ont proposé aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation de Tant qu’il y aura des coquelicots dans un champ de blé.

Lyne et Cliff ont présenté aux enfants et aux équipes l’histoire d’un enfant, passionné de football mais peu enclin à la lecture si ce n’est l’écoute de sa mamie lui disant à voix haute des passages d’ouvrages qui lui sont chers.

Toujours rétif au monde des mots, l’enfant va cependant découvrir une maîtresse d’école dont le charisme et la capacité à expliquer la beauté du verbe vont le convaincre de porter peu à peu attention à la joie de s’exprimer par écrit. La syntaxe, l’étymologie, le style sont autant d’étapes, de récompenses, d’œufs en chocolat sur le chemin d’un apprentissage tour à tour laborieux ou léger.

Sans doute cette maîtresse d’école emmène-t-elle l’enfant dans l’amour de la littérature quand, chantant du Barbara, elle parvient à le convaincre du bienfait de l’art poétique. L’enfant est aussi prévenu par ses soins des périls guettant les livres ; autodafés, vecteurs d’idéologie mortifère, ces objets parlants peuvent aussi obscurcir l’âme pour qui n’y prend garde.

Il reste que, insiste la maîtresse, lire est un acte de volonté ; nous avons le droit de ne pas lire, ou de ne lire qu’un passage d’un texte. C’est cette liberté face à la chose écrite qui en fait notre meilleure amie dans l’existence.

Les enfants et les équipes ont aimé cheminé avec Lyne et Cliff, prêtant grande attention à cette éloge d’un dépassement de soi.

L’après-midi de ce mercredi 6 mars, Lyne et Cliff rencontrent les enfants du Centre de Jour pour dialoguer ensemble sur le plaisir des mots. Une seconde représentation de “Tant qu’il y aura des coquelicots dans un champ de blé” sera présentée aux enfants et aux équipes ce mercredi soir.

Découvrez les images réalisées ce 5 mars :

Images du spectacle “Olé”

Ce mardi  15 janvier au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Elodie a proposé aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation de sa création Olé.

Elodie a présenté aux enfants et aux équipes l’histoire d’une dame, attendant sur le quai le départ de son train, désemparée par les informations confuses communiquées par haut-parleur et ne sachant pas s’il faut monter dans la rame.

Dans ces moments d’incertitude et comme par enchantement, la valise de ce personnage devient elle-même une personnalité clé ; au-dedans se trouvent en effet des objets, des vêtements inspirant la fantaisie de cette dame. A mesure que ces ornements sans queue ni tête apparaissent, l’espace du quai de la gare devient une scène andalouse, sur laquelle cette dame soudain virevolte telle une danseuse émérite de Flamenco.

Cette dame, Elodie l’a prénommée “Quiche” lorsqu’elle s’exprime sur scène. Pour “Olé”, spectacle vu par les enfants et les équipes de notre association, Quiche ne porte pas ce surnom – Elodie ne l’a pas encore baptisée. Sans aucun doute pourrait-elle s’appeler “Quichotta” en hommage au texte de Miguel de Cervantès, tant son personnage clownesque, burlesque, tonitruant, parfois pataud mais toujours exprimant une grande sagesse à propos de la nature humaine – tel Sancho Panza, coexiste avec des gestes de noblesse, aristocratiques, bien que risibles car profondément décalés, déraisonnables – tel Don Quichotte.

Comédie portée par le ton déluré de l’art clown, “Olé” est aussi un voyage visuel et sonore au pays de ces magnifiques compositions Flamenco exprimant la profondeur de l’âme, ses incertitudes et ses envolées.

Les enfants et les équipes ont aimé joué avec Elodie, riant, s’enthousiasmant, prêtant grande attention à ses expressions simiesques.

L’après-midi de ce mercredi 16 janvier, Elodie et Jérémy, régisseur du spectacle, rencontrent les enfants du Centre de Jour pour dialoguer ensemble sur le plaisir de rire et de faire rire. Une seconde représentation d’Olé sera présentée aux enfants et aux équipes ce mercredi soir.

Découvrez les images recommandées par Elodie et Jérémy à propos de ce spectacle (réalisations : Clément Martin et Bogdan Stoica) :

Film et images du spectacle “La Sauvage”

Ce mardi 4 décembre au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Sabrina a proposé aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation de sa création La Sauvage.

Sabrina a raconté aux enfants et aux équipes Sabi, jeune fille de 13 ans découvrant la Creuse à son corps défendant pour rallier cet Eté là le pied à terre familial. Une foule de personnages incarnés par Sabrina l’attend de pied ferme, avec au cœur de cette communauté qui vit ensemble mais ne se comprend pas forcément deux figures centrales ; la grand-mère hospitalisée de Sabi, et “La Sauvage”, laquelle virevolte dans les forêts alentours.

Sabrina a incarné avec force et fantaisie ces personnages qui, dans la multitude de leur chemin de vie, ont ce point commun de vouloir avec Sabi éprouver l’enchantement du monde. Ainsi, par l’inspiration de “La Sauvage” et de Sabi devenue sa pygmalione, l’hôpital accueillant la grand-mère s’ouvre à la joie de créer une autre manière de représenter la vie, une façon différente de célébrer l’existence. Le village creusois en fait peu à peu de même ; les histoires vécues personnellement par les habitants deviennent par la discussion avec Sabi autant de points d’appui pour dire sur la place publique combien l’aventure de la vie peut être une scansion que l’on aimer à faire partager.

Gens du pays travaillant la terre jour après jour, équipe hospitalière accompagnant les personnes en fin de vie ou sur la voie de la déraison, points de vue des malades qui voient le monde chacun à leur façon, rencontre entre une adolescente et une créature forte d’une sagesse millénaire mais vivant au seuil de la civilisation moderne jusqu’à ce jour : Sabrina a donné chair et voix pour sentir ce que nous instille le sentiment de joie.

L’après-midi de ce mercredi 5 décembre, Sabrina et Mathieu, régisseur du spectacle, rencontrent les enfants du Centre de Jour pour dialoguer ensemble sur le plaisir de rire et de faire rire.

Découvrez les images réalisées lors  de cette soirée au café-théâtre :

Découvrez le film réalisé ce 4 décembre par Eric, membre de l’équipe éducative de la Maison du Cirque :

Film et images du spectacle “Corne de brume”

Ce mercredi 7 novembre au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Simon a proposé aux enfants et aux équipes éducatives une seconde représentation de sa création Corne de brume.

Simon a raconté aux enfants et aux équipes l’histoire de personnages inspirés de son imagination délurée ; un jeune paysan tombe amoureux de la princesse du royaume, mais cet amour n’est possible qu’à condition de l’accord du Roi – lequel lui demande d’accomplir des épreuves irréalisables pour le commun des mortels.

Simon a inventé avec brio, génie burlesque et faconde, ces tableaux scandant le dépassement de soi (le héros parvient à franchir l’autre rive d’un cours d’eau au débit pourtant démentiel ; le héros parvient à changer l’apparence monstrueuse d’une créature pour qu’elle redevienne enfin ce qu’elle était – belle et avenante ; le héros parvient à obtenir du Diable par l’entremise de sa femme trois de ses poils de nez – dote demandée par le Roi pour obtenir la main de sa fille).

Scie musicale aux sons d’un autre monde, digeridoo créé de bric et de broc exprimant les forces telluriques, Simon a déployé sur scène instruments, énergie et vivacité d’esprit emmenant le public dans des délires des plus sophistiqués. L’importance mise par Simon à jouer avec les enfants et les adultes tout au long de cette prestation fut aussi très appréciée.

L’après-midi de ce mercredi 7 novembre, Simon a rencontré les enfants du Centre de Jour pour dialoguer ensemble sur le plaisir de rire et de faire rire.

Découvrez les images réalisées lors  de cette soirée au café-théâtre :

Découvrez le film réalisé par Eric, membre de l’équipe éducative de la Maison du Cirque :

Images du spectacle “Le Petit Chaperon Louche”

Ce mardi 3 octobre 2018 au café-théâtre Michel Lafond, espace scénique de notre institution, Claude, Mégane et Serge ont proposé aux enfants et aux équipes éducatives une première représentation de la création de Sarkis Tcheumlekdjian  Le Petit Chaperon Louche ou le Mystère des Oiseaux Loups.

Claude, Mégane et Serge ont raconté aux enfants et aux équipes l’histoire de personnages inspirés du célèbre conte ; dans une forêt enchanteresse, le fils du loup fait la rencontre d’une jeune fille, ce loup fait la rencontre de la grand-mère de la jeune fille, la grand-mère fait appel au chasseur pour s’en débarrasser.

L’auteur Sarkis Tcheumlekdjian a revisité avec finesse et empathie ces figures légendaires de la tradition orale française ; le loup est aujourd’hui un routard désabusé par tant d’acrimonie héritée du mauvais comportement de son père, le petit chaperon est toujours aussi attentive à la découverte du monde, mais n’éprouve plus aucune crainte vis-à-vis du loup si ce n’est pour son triste sort, la grand-mère vit sur la défensive depuis les raids de loup senior et reste sceptique quant à la capacité de sa descendance à s’amender, le chasseur tient fermement sa fonction de pacifier la forêt mais s’incline devant l’histoire sentimentale naissante entre le jeune loup et le chaperon rouge. La petite poupée du chaperon : “Cerisette”, joue un rôle important dans cette humanisation des sentiments.

Tour à tour enjouée, soucieuse, l’ambiance de cette pièce est rythmée par de riches dialogues que les acteurs aiment à faire vivre par une maîtrise consommée des interlocutions. Tragi-comédie de masques et de costumes réalisés avec talent, les personnages ont su incarner avec force et charisme des présences pourtant oniriques ; la qualité du jeu de lumière et des effets visuels ont grandement participé de cette rêverie éveillée.

Mercredi 3 octobre, Claude, Mégane, Serge, et Jérôme, régisseur de ce spectacle, rencontrent les enfants du Centre de Jour pour dialoguer ensemble sur la fantaisie du jeu théâtralisé, puis proposent une seconde et dernière représentation de « Le petit Chaperon Louche ».

Découvrez les images transmises par Clémentine, chargée de diffusion du spectacle :