MECOP

Compte-rendu de la réunion du 16 octobre

Comité de pilotage “Exposition”

Compte-rendu de la réunion du 16 octobre 2019

Présents :

Sabine Chaillet, responsable du service des publics, Musée de Boulogne-sur-mer

Elikya Kandot, directrice du Musée de Boulogne-sur-mer

Sylvie Mestre, professeur en arts plastiques du Centre de Jour et de la Maison Vive, Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale

Marion Monteuuis, chargée de médiation, FRAC Grand Large Hauts-de-France

Emmanuel Paris, directeur adjoint aux affaires culturelles, Les Maisons des Enfants de la Côte d’Opale

Maria Rabbé, chargée de diffusion, Franc Grand Large Hauts-de-France

Absente excusée :

Gaelle Etesse, responsable des collections, Musée de Boulogne-sur-mer

I. Présentation des résultats statistiques du questionnaire proposé aux enfants et aux jeunes, ainsi que du bilan final de la saison 2018-2019 :

Emmanuel Paris distribue aux participants des sorties papier de deux documents, l’un présentant les résultats au questionnaire, l’autre celui du bilan final de la saison passée.

Emmanuel Paris présente les résultats du traitement statistique des réponses formulées par les enfants et les jeunes de l’association au questionnaire portant sur le programme culturel « L’aventure de la vie ».

On trouvera le détail de ces résultats sur notre site Internet ici.

Emmanuel Paris souligne deux résultats marquant cette livrée 2019 :

– La baisse du taux de participation des enfants et des jeunes pour répondre à ce questionnaire, considérant le taux de participation l’année précédente – lequel était déjà moindre que celui de la saison précédente. Emmanuel Paris observe que cette chute (de 54 % la saison précédente à 50.7 % cette saison) est certes remarquable, mais dit que le taux de participation au-dessus de 50 % maintient l’exercice dans un étiage significatif pour l’interprétation des réponses. Emmanuel Paris explique cet écart négatif entre le taux de participation cette saison, et celui de la vague précédente, par des droits d’hébergement accordés à des enfants et des jeunes des maisons dès la fin de l’année scolaire, le 5 juillet 2019 (retour en famille, en famille d’accueil ou dans une autre Maison d’enfants si le répondant est externe au Centre de Jour ou à la Maison Vive et accueilli par une autre institution que la nôtre). Une fraction importante des répondants potentiels à ce questionnaire n’était, autrement dit, pas présente sur les lieux de vie de l’association pour éventuellement participer, selon leur bon vouloir, à cet exercice ;

– Pour la première année depuis la mise en place de cet outil évaluatif (proposé aux enfants et aux jeunes depuis cinq ans), toutes les rubriques du questionnaire génère des appréciations positives de la part des répondants.

II. Présentation de la saison culturelle 2019-2020 :

Emmanuel Paris distribue aux participants la note de rentrée de la saison 2019-2020.
On trouvera le détail de ce document ici.

Emmanuel Paris précise que ce document n’a pas vocation à diriger les acteurs du programme culturel dans la manière de s’approprier le thème de la saison, mais de proposer quelques inspirations susceptibles de mettre en mouvement les dynamiques créatives de la communauté.
Emmanuel Paris dit que cette note repose sur trois idées-clé : l’intranquillité, le discernement, la créativité.

Emmanuel Paris présente le programme de la saison, telle qu’il s’annonce au moment de l’organisation de la présente réunion du Comité.

A ce jour, explique Emmanuel Paris, plusieurs établissements culturels et Fondations proposent le développement de projets en cette saison 2019-2020 :

– La Fondation Sopra Steria sous l’égide de l’Institut de France doit examiner le second versement de la dotation, permettant de compléter en 2020 l’équipement du FabLab des Maisons. On trouvera l’article le plus récent chroniquant le programme d’activités du FabLab ici ;
– La Fondation Crédit Mutuel Nord Europe finance pour une première année la réalisation d’ateliers à la Maison de la Musique destinés aux anciennes et aux anciens de l’institution. La première séance d’atelier a eu lieu au studio de la Maison de la Musique le 21 septembre, il y aura tout au long de l’année une séance chaque deux semaines. L’objectif du collectif artiste (trois anciennes/anciens et le professeur de musique de la Maison de la Musique) est de produire un disque qui sera commercialisé en juin 2020 dans les espaces culturels des Centres commerciaux de Boulogne-sur-mer ;
– Le Château d’Hardelot propose à l’association une action artistique avec « Le Concert d’Astrée », orchestre de musiques baroques. Les enfants et les jeunes des Maisons participeront à partir de janvier 2020 au cycle consacré à la découverte et à la création à partir de l’œuvre « Les quatre saisons » de Vivaldi, ateliers avec nos professeurs et le collectif « Le Concert d’Astrée ». Ce projet déclinera de nombreuses thématiques autour des saisons. Chacune d’entre elles sera le prétexte à des ateliers créatifs avec les enfants et les jeunes : les transformations du vivant, le dérèglement climatique, le passage du temps, les saisons de la vie…. Il y aura aussi des ateliers temps musical en structure sur la thématique que les enfants auront retenue, assurés par les musiciens et l’équipe du Concert d’Astrée ; temps d’échange avec les enfants autour de leur expérience d’ateliers et leur thématique. Une restitution des ateliers et une représentation des Quatre Saisons d’Antonio Vivaldi par le Concert d’Astrée seront programmées au théâtre Elisabéthain du Château d’Hardelot en juin 2020 ;
– Les entreprises « Auchan Saint-Martin Boulogne », « Les Carrières du Boulonnais » « Sopra Steria Boulogne-sur-mer » ont accepté de contribuer à l’activité du réseau de parrainage d’enfants et de jeunes de l’association sur la voie du premier emploi. Le développement de ce nouvel outil institutionnel est assuré par le Conseil de la Culture d’entreprendre de l’association. Sous son égide sera aussi mis en place cette année un partenariat avec les Compagnons du devoir, permettant de réaliser les roues de la charrette médiévale au cœur des contenus d’ateliers patrimoniaux de l’association depuis deux ans ;
– La Fondation Saint-Gobain souhaite soutenir l’association dans la restauration de bâtiments (Maison du Cirque et gîtes accueillant les invités artistes et scientifiques du programme culturel). Le projet sera présenté le 30 octobre au jury pour validation ;
– La Fondation Daniel et Nina Carasso sous l’égide de la Fondation de France a agréé le projet « La couleur de l’eau » porté par le Cabinet de médiation en art contemporain Artconnexion et pour lequel les enfants des ateliers en arts plastiques du Centre de Jour et de la Maison Vive sont invités à réaliser avec Nicolas Floc’h, artiste plasticien, et Hubert Loisel, océanographe, des représentations de la couleur de l’eau marine au fil des saisons et des lieux. Les ateliers seront organisés par Sylvie Mestre, professeur en arts plastiques, durant le premier semestre 2020. Cette action s’étalera sur deux années. Par ailleurs, la Fondation Daniel et Nina Carasso souhaite soutenir l’association pour le développement de son programme culturel dans les trois prochaines années. Graziella Niang, chargée de mission, a rencontré les acteurs et partenaires du programme ; le dossier rédigé par ses soins sera présenté au jury de la Fondation à la mi-novembre ;
– L’association socio-éducative du Tribunal Pour Enfants de Boulogne-sur-mer organisera en juin une journée d’animation territoriale sur le thème des addictions. Différentes parties prenantes du champ de la protection de l’enfance contribueront à la programmation de cette journée. Les enfants et les jeunes de l’atelier théâtre du Centre de Jour écrivent une pièce originale ce deuxième semestre 2019, pour une captation audiovisuelle en janvier 2020 permettant la diffusion de ce film sur scène lors de la journée d’animation.

Emmanuel Paris conclut cette présentation en informant les membres du Comité que l’association est en train de travailler avec Marie-Christine Briatte, directrice du Pôle d’Action Municipale Solidarités et Réussites Educatives à la Mairie de Boulogne-sur-mer, pour contribuer à la réalisation du label “Cités éducatives” récemment obtenu par l’agglomération.

Des réunions ont permis en effet d’identifier des approches communes quant à l’action culturelle dans le territoire; le Pôle d’Action Municipale Solidarités et Réussites Educatives est chargé de mettre en œuvre de nouvelles politiques de développement à la croisée entre action éducative, action sociale et solidaire, action culturelle. Cette innovation territoriale est soutenue par l’Etat, lequel a labellisé cet Eté Boulogne-sur-mer « Cité éducative », bénéficiant d’une aide ad hoc afin de permettre de nouveaux dispositifs d’accompagnement des enfants, des jeunes adultes et des familles rencontrant des difficultés économiques, éducatives et sociales. Le programme d’actions sur lequel Marie-Christine Briatte et son équipe travaillent mobilisera des acteurs de la société civile du territoire (associations, établissements culturels, établissements scolaires) pour développer ensemble des projets communs permettant aux enfants et aux familles de bénéficier de nouveaux accès aux espaces artistiques, éducatifs et culturels de l’agglomération.

On trouvera une présentation du label national « Les Cités éducatives » ici.

Emmanuel Paris informe les participants que l’association souhaite participer à ce programme pluriannuel, considérant l’homonymie de cette initiative avec les axes de développement du programme culturel des Maisons (développement des capabilités des enfants et des jeunes accueillis, reconnaissance des enfants et des jeunes en tant qu’acteurs culturels du territoire, centralité du thème de l’Enfance dans la vie de la Cité).

Deux contributions de l’association pour les trois années à venir sont proposées : le FabLab des Maisons, et un conservatoire botanique prochainement créé sur le site de la Ferme de Bertinghen, mobilisant notamment une intervention artistique en Land art.

Elikya Kandot informe les participants que le Musée de Boulogne-sur-mer est pareillement en train de définir sa contribution pour l’activation de ce label.

Maria Rabbé informe les participants que l’exposition Y’a d’la joie, inaugurée ce mois de septembre, sera programmée au FRAC jusqu’en mars 2020.

III. Exposition “Rien n’est joué d’avance” :

Emmanuel Paris propose aux membres du comité de pilotage de présenter l’état d’avancement du projet d’exposition réalisé en 2020.

Elikya Kandot informe les participants que le Conseil d’administration du Musée a approuvé le projet ; des créations en art contemporain prêtées par le FRAC vont être exposées aux côtés d’œuvres du Musée, les enfants du Centre de Jour et de la Maison Vive concevant ce parcours d’exposition dans un dialogue avec les deux équipes des établissements muséaux, et exposant des représentations originales de ce corpus réalisées lors de leurs ateliers au FabLab des Maisons.

Elikya Kandot précise que l’exposition sera inaugurée au Musée de Boulogne-sur-mer le 18 septembre 2020.

Elikya Kandot propose qu’une visite au FRAC soit organisée pour Gaelle Etesse, Priscilla Billard, service des collections du Musée, et Alexandra Gambart, service des publics du Musée ; cette venue permettra de préciser les modalités du processus de conception/réalisation des expositions réalisées depuis cinq années.

Marion Monteuuis et Maria Rabbé agréent cette proposition : Sylvie Mestre, Emmanuel Paris, se joindront au groupe de travail pour un rendez-vous fixé à Dunkerque le 20 novembre à 10h.

Examinant le rétroplanning à compter de la date du vernissage de l’exposition au mois de septembre, les participants conviennent du calendrier suivant :

  • définition du corpus croisé créations du FRAC / œuvres du Musée à partir du thème “Rien n’est joué d’avance” à partir du 20 novembre ;
  • sélection des créations FRAC / œuvres du Musée pour installation en salle sophro fin mars 2020 ;
  • cycle d’ateliers en salle sophro, permettant aux enfants de comprendre les démarches des créateurs de ces œuvres, en avril, mai et juin 2020 ;
  • cycle d’ateliers au FabLab des Maisons pour que les enfants puissent créer des représentations des œuvres sélectionnées en avril, mai et juin 2020.

Sylvie Mestre et Emmanuel Paris présentent les capacités techniques du FabLab. Les machines permettront des modes d’expressivité variés en deux et trois dimensions, sur des supports allant du plastique au tissu.

Sylvie Mestre informe les participants que les ateliers au FabLab viennent de commencer ; la classe d’âge de la Maison Vive (majorité d’enfants de moins de 12 ans) nécessite qu’un outillage spécifique soit commandé.

Les participants conviennent de préciser le calendrier d’actions lors de la prochaine réunion du Comité de pilotage.

 

Emmanuel Paris remercie les participants. La prochaine réunion est fixée au 11 décembre 2019.