admin-ajax

Itinérance Maroc Octobre 2019 – Février 2020 (lettre de Thomas) : “Le Savoir Vivre des Berbères”.

Bonjour à tous,

Quand je suis arrivé à Tamtatouchte, je ne croyais pas que j’avais ma place à l’auberge. Maintenant, j’ai ma place à l’auberge et au village aussi de Tamtatouchte. Tous les gens du village maintenant, quand ils me voient, crient « Ohé Tiotio ! Métanick Tiotio ? ».

Je suis très content : grâce à Hamid, je partage le savoir faire du bâtiment et la culture berbère. Les gens du village m’apprennent leur savoir faire et leur vie quotidienne, qui n’est pas faciles pour eux.

La famille de Hamid et de Mustapha m’apprennent à parler le berbère . Tous les matins je vais chez la Maman de Hamid lui dire : « Salam, berere ? Labes ? Tena ? Labesralick ? Hamdoulila ! ».

Voilà ce que la Maman de Mustapha et de Hamid m’ont appris.

Moi, j’ai appris à compter jusqu’à 10 à la Maman de Hamid qui est très contente.

Parfois quand on travaille pas, la Maman et Lahcen me racontent les histoires berbères qui sont vraiment géniales.

La relation que j’ai avec la Maman de Hamid est trop géniale.

On a aussi eu de la neige, moi et Mustapha ; on s’amusait à se lancer des boules de neige, c’était gravement marrant.

Avis sur l’auberge Amazigh :

L’auberge Amazigh, c’est à Tamtatouchte, qui se situe à 17 kilomètres de la Vallée des Gorges de Todgha.

C’est une auberge traditionnelle berbère où tout est fait à la main par la Tante,et Hamid ,et Mustapha.

Ils ont commencé à construire en 2006, maintenant ça fait déjà 9 ans que l’auberge Amazigh est ouverte.

L’accueil et généreux et génial !

Les chambres sont magnifiques : il y a trois chambres avec douche toilette et lavabo et une chambre simple sans toilette douche lavabo et il y a une suite familiale pour six personnes avec douche toilette lavabo.

Toutes les chambres sont en tradition berbère en terre paille.

Thomas