Lettre de Shila : “Bestiaire fantastique”

Bonjour chers enfants, comment allez-vous ?

Ce matin, Henri m’a montrée les dessins des enfants de la classe non loin de chez moi, qu’ils ont inventés avec leur institutrice :

Hummm, que j’aime bien ces dessins. On y voit tous les animaux de la ferme, de la forêt, des brousses, et ça fait rêver.

Merci les enfants ; j’aime bien votre interprétation des vaches, des tortues, des oies, des dauphins, des girafes, des singes :

Mister Kuttan, mon cher cornac, m’a raconté que les indiens avaient eux-aussi beaucoup dessiné des créatures fantastiques.

Mon cher voisin Henri m’a dit que, par chez vous, des dessins racontaient aussi des bestioles d’un autre monde.

Ah, mes chers enfants, que je constate que l’âge de nos premiers moments a ses instants de fantaisie, quelles que soient les époques de l’histoire de l’humanité.

J’en suis heureuse, c’est si chouette de dessiner ce qui questionne, étonne, inspire.

Je crois savoir que vous vous intéressez ces derniers temps aux méduses, aux pies :

N’hésitez pas à me dessiner, telle que vous m’imaginez. Je pourrai poser sur le port de Boulogne-sur-mer devant vous en juillet :

Des crayons, des craies, des pulvérisateurs de couleurs, tout me va :

Je vous embrasse très fort,

A demain,

Shila