Lettre de Shila : “Bonne fête d’Onam 2021 et belle année culturelle 2021-2022”

Chers enfants,

Si vous saviez comment, moi la gentille éléphante Shila, je suis heureuse de vous retrouver après ces longues vacances d’été. Vous me manquiez beaucoup, j’espère que vous allez bien et que vos vacances se sont bien passées.

Ici, à Kurichithanam et dans tout l’état du Kerala, le maudit virus nommé Covid-19 continue à contaminer de très nombreuses personnes et les services de santé doivent aussi faire face à un autre virus appelé Nipah et qui touche des gens au nord du Kerala.

Nous devons, pour l’instant, nous protéger, respecter les gestes barrières, se faire vacciner si possible, voilà où nous en sommes tous. Mon cornac adoré, Mister Kuttan, m’a cependant fait comprendre qu’il n’avait pas encore de vaccin pour sa chère éléphante, Shilakutty !!! Voilà qu’il devient encore plus affectueux à mon égard : Shilakutty peut se traduire par ” petite Shila”, ou jolie petite Shila, quelle gentillesse !!!!

L’an dernier, je vous ai souhaité une bonne fête d’Onam 2020 et une bonne année culturelle 2020-2021.

Je renouvelle mes vœux cette année pour Onam 2021 et pour une nouvelle année culturelle 2021-2022.

Emmanuel et Henri m’ont fait savoir que le thème de cette année est l’arborescence. Bien sûr, je vais ruminer sur ce thème avec joie, déjà dès que l’on évoque les arbres, je suis dans mon élément.

Comme vous le savez, Onam est la grande fête du Kerala. Malheureusement la situation de la pandémie au Kerala n’a pas permis de faire autant la fête, car les rassemblements ne sont pas possibles. Mêmes les kéralais, vivant partout dans le monde, n’ont pas pu venir, comme d’habitude, passer cette fête en famille au Kerala.

Je vous ai déjà parlé de ce roi légendaire, Mahabali, appelé aussi Maveli, qui était adoré par son peuple, qui vivait dans le bonheur sous son règne.

Onam est la fête la plus vénérée et célébrée du Kerala. Il symbolise le retour annuel du roi Mahabali et célèbre l’avatar Vaman du seigneur Vishnu. Ce festival de dix jours apporte le meilleur de l’esprit festif parmi les habitants du Kerala et est célébré avec beaucoup de splendeur.

Thiruvaonam 2021 était le samedi 21 août.

Le premier Onam était le vendredi 20 août, Thiruvonam 2021 a été célébré le samedi 21 août. Les troisième et quatrième Onam ont eu lieu respectivement le 22 août, le dimanche et le lundi 23 août.

Selon la mythologie, le roi Mahabali était le plus grand roi du Kerala et c’est pendant son règne que la population locale a connu le meilleur des temps ; la prospérité et la grandeur régnaient partout. Pour mettre fin au règne de Mahabali sur terre, Lord Vishnu est apparu comme un Vaman (court brahmane) et a trompé le roi pour lui donner la terre qu’il possédait. Ainsi, le roi Mahabali fut envoyé dans un monde inférieur ; mais Vishnu lui a également accordé une aubaine qu’il pouvait visiter sa terre une fois par an. Onam célèbre ce retour du Roi.

Onam est aussi la fête des récoltes, on a un excellent repas de fête et l’espace à l’entrée de chaque maison est décorée d’une superbe rosace, le rangoli ou pookalam, composé par les femmes et les enfants.

Les motifs floraux caractéristiques connus sous le nom de « pookkalam » sont symboliques de ce festival. Habituellement, les femmes membres de la maison créent différents types de motifs sur le sol avec des fleurs et des lampes allumées pour inviter le roi Mahabali dans leur maison. Les gens offrent et portent de nouveaux vêtements connus sous le nom de « Onakkodi ».

De grandes fêtes sont préparées à cette occasion. C’est ce qu’on appelle « onam sadya ». Habituellement, environ 13 plats sont préparés pour cela. La nourriture est servie sur des feuilles de bananier et se compose généralement de riz ainsi que de différents plats, cornichons et papadams. Un plat sucré caractéristique appelé « payasam » est un must pendant Onam. Il est composé de riz, de lait, de sucre et de noix de coco.”

Cette grande fête hindoue est fêtée par tous les kéralais, sans distinction :

Onam est d’une importance particulière car il unit les personnes de toutes les religions résidant dans l’État. Il diffuse le message d’unité et de paix dans la société.”

Vous voyez, chers enfants, que je suis toujours très bavarde, quand il s’agit de vous expliquer la grande fête d’Onam. Même pour moi, l’éléphante qui aime la vie et la fête, je peux vous dire que Kuttan, en l’honneur d’Onam, m’a apporté en supplément de mon repas, des pousses de bambou, des fruits en quantité et des boules de sucre de canne.

Mon ami Henri m’a dit qu’il a été invité à célébrer Onam à Paris avec tous les kéralais qui se sont rassemblés le 21 août 2021, jour le plus important dans les dix jours de la fête d’Onam. Ce jour est appelé Thiruvaonam.

Onam, à Paris, a été préparé par l’association SAMA FRANCE, une merveilleuse association dont Henri m’a parlé avec enchantement :

La signification de SAMA est très forte, cest une contraction de “SArva MAlayalee”, dont la traduction est “Tous les Malayalis”, sans distinction de castes ou d’appartenance à une religion.

SAMA, en sanskrit, signifie aussi l’égalité, l’unité.

Les jeunes cadres dynamiques et hautement qualifiés qui animent SAMA ont préparé Onam 2021 de façon merveilleuse, préparant une salle pour accueillir les 320 invités à la fête, avec danses, chansons, jeux et bien sûr, un excellent repas dans la pure tradition d’Onam.

Mr l’ambassadeur de l’Inde à Paris, Monsieur Javed Ashraf, était présent, il a fait un superbe discours, disant sa joie de participer à la première fête indienne, après confinements et restrictions dues à la pandémie Covid-19. Les valeurs de solidarité, d’unité, d’humanisme de l’association SAMA ont été mises en avant et ceci dans la belle tradition du Kerala et de la fête d’Onam.

Un autre Henri, Henri Vidal, (que Vikas et son épouse, Deepa, la filleule d’Henri Villeneuve, appelent les Henri “les frères jumeaux”), a tenu le rôle du roi Maveli ou Mahabali.

Henri Vidal remplit merveilleusement le rôle de Maveli : il est formidable de voir les enfants si heureux de le rencontrer. Henri Vidal est complètement tombé sous le charme du Kerala et des malayalis. Il préside le club de football, fréquenté par nos amis malayalis, qui en plus d’animer SAMA, sont des grands sportifs.

Merci à tous de nous avoir enchantés par une fête digne du roi Mahabali, dont la vidéo jointe nous donne le ton.

Je ne pouvais pas, chers enfants, commencer cette nouvelle année sans vous souhaiter une bonne fête d’Onam, et vous en re-expliquer tout ce que ça signifie pour moi, l’éléphante pacifiste de Kurichithanam.

Je vous souhaite une bonne rentrée scolaire, une belle année culturelle et une beaucoup de bonheur.

Je vous fais de gros bisous,

A demain,

Shila