IMG_2839

Lettre de Shila : “La montagne du Kerala et le thé”

A l’attention des enfants et des équipes de la part de M. Henri Villeneuve, membre de notre Conseil d’administration.

Henri voisine d’année en année non loin de chez Shila et lui a parlé de vous : Shila est très intéressée et souhaite converser avec vous, malgré sa timidité, tant elle vous apprécie d’ores et déjà selon les  dires élogieux d’Henri.

Etes-vous d’accord pour dialoguer avec cette créature de plusieurs tonnes ?

Henri et Emmanuel, directeur adjoint aux affaires culturelles de notre association, seront vos porte-parole.  Shila vous répondra sans fautes.

Bonjour les enfants,

A mon tour je suis aussi confinée, j’espère que cela se passe bien pour vous. Le temps passe moins vite, je m’embête un peu.

Mais ça me permet de vous écrire, donc je suis contente malgré tout.

Je vous parlais hier de mon coin : le Kerala, c’est un petit état à la pointe Sud-Ouest du sous-continent indien. Il fait 600 kilomètres du Nord au Sud et il a 600 kilomètres de côtes. Il y a beaucoup de pêche. Sa côte est appelée “côte malabar”, si si c’est vrai. Elle est surtout connue pour ses épices (Côte des épices).

L’état n’est pas large d’Ouest en Est : je dirais une centaine de kilomètres, entre mer d’Oman ou d’Arabie et le massif montagneux des Ghats de l’ouest (2000 mètres d’altitude quand même ! ).

Dans ce massif montagneux, il y a les plantations de thé, marque de la colonisation britannique. Il y a aussi des sanctuaires dédiés à la nature avec des arbres protégés et des animaux sauvages (éléphants,tigres etc. ). Je ne vous cache pas que la cohabitation entre les humains et les animaux sauvages est parfois difficile.

Je vous envoie quelques photos des plantations de thé.

Je vous embrasse,

A demain,

Shila