Mardi 15 octobre 2013 à 19h00

« Veillées noires » de et par Mukuna Kashala

… Des histoires, celles que l’on ne raconte qu’à la veillée, quand le soleil est couché et que les bruits du jour ont fait place aux chants des grillons : C’est le « Lisapo », mot à mot : la voix du conte, cette voix magique que personne n’ose interrompre. Fade est le riz sans sauce, Plat le récit sans mensonge, ennuyeux le monde sans conteur …
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *