patrick_bourdet_top

Un message de M. Patrick Bourdet, parrain de notre association

Au milieu de cette période inédite je pense aux enfants, aux éducateurs, à toute l’équipe, je pense à vous toutes et tous.

Tout ce qui arrive actuellement me rappelle des heures sombres ou je doutais de tout, au point de ne pas envisager sereinement un lendemain heureux. Mais rien n’est joué d’avance et mon regard a bien changé sur l’avenir et plutôt que de m’inquiéter des choses et des événements que je ne peux pas maîtriser, je m’efforce de réfléchir à ce que m’apprennent les situations que je traverse et comment je peux me préparer pour les jours meilleurs qui arrivent. Cette situation la, tellement unique m’apprend énormément. Parmi tant d’autres choses, elle me rappelle à quel point l’humanité est belle, notamment quand je vois le dévouement des équipes médicales ou celui de toutes ces si belles personnes qui, malgré tout, prennent soin d’autres.

Aux enfants je veux dire justement que ce moment est peut-être en quelque sorte une invitation à penser, à réfléchir à ce qui est important, à ce qui compte le plus à leurs yeux, à ce qu’est leur expérience alors qu’ils sont contraints à moins bouger. En fait, je crois que je serais très heureux de savoir ce que cette situation apprend aux enfants; oui c’est ça ! Pensez-vous que les enfants seraient d’accord pour réfléchir et pour m’écrire ce que leur apprend la situation ? J’aimerais beaucoup en parler avec eux, j’aimerais entendre leur avis.

Aux éducateurs et à toute l’équipe je pense évidemment aussi beaucoup et mon sentiment de gratitude envers chacun(e) est immense. Je vous salue chaleureusement et vous dis toute mon admiration. Il y a des réquisitions et de fortes contraintes, j’imagine; j’ai connu cela dans des situations de crise quand je travaillais dans le nucléaire, je n’aimais pas du tout ! Une partie de moi avait notamment le sentiment d’être privé de liberté, l’autre évidemment voyait le rationnel et les enjeux mais je ressentais parfois de la frustration. Peut-être y en a-t-il chez vous ? Et comment donc serait-il d’ailleurs possible que ce ne soit pas le cas ? Je comprendrais mais votre courage et votre engagement doit certainement l’emporter. J’espère que vous tous allez bien malgré le terrible champ de contraintes.

Je vous embrasse chaleureusement et vous exprime ma profonde admiration et toute ma gratitude. Les gens comme moi sont ici grâce à des gens comme vous.

J’espère aussi que les enfants et tous-tes peuvent également bien appliquer l’ensemble des “consignes barrières », c’est essentiel, capital.

Aussi dure et insupportable soit-elle, cette terrible période aura une fin et j’ose espérer pouvoir célébrer cela avec vous tous très bientôt.

J’embrasse les enfants et je vous adresse toute mon énergie, mon affection, ma gratitude et mon admiration.

Très chaleureusement,
Patrick